[Test] ManEater sur PS5 : Plus beau oui mais hélas techniquement catastrophique

Fier de son beau bébé sorti en mai de cette année et de son million d’unités vendues, Tripwire Interactive nous revient avec une version nouvelle génération sur PS5 et Xbox Series. Plus beau oui, en 60 FPS d’accord mais avec une technique catastrophique… C’est parti pour une mise à jour de la critique de Maneater, sorti sur le Blog le 25 mai 2020.

Ce Test est une mise à jour de la critique de ManEater sorti en mai dernier. Il se base sur une copie physique PS5 fournie par Koch Media que je remercie infiniment. Les screenshots présents dans ce Test sont tirés de la Version PS5. Pour connaître mon avis sur le JV dans sa Version PS4 sur PS4 Pro en version dématérialisée achetée par mes soins :

Maneater version PS4 sur PS4 pro

Lire la critique de ManEater sur PS4 Pro

Maneater sur PS5

Lire le Guide des Trophées de Maneater

Tout d’abord, sachez que si vous avez le jeu sur PS4 et/ou Xbox One, sa mise à jour de nouvelle génération est gratuite et offerte. Un des premiers bon point. Ensuite, le studio nous avait « promis », entre autre, des graphismes next gen, du 60 FPS mais aussi la prise en charge de la DualSense sur PS5 ainsi que d’autres choses. Plus beau, il l’est et le Unreal Engine 4 est poussé de sortes à ce qu’on voit une légère différence dans les graphismes, surtout dans les décors terrestres (sous l’eau, je n’ai pas l’impression que ça change grand chose).

En ce qui concerne la DualSense, j’ai le plaisir de vous dire qu’en effet on peut s’en servir pour y jouer sur PS5 mais ça s’arrête là. Pas de retour haptique, pas de prise en charge des gâchettes et les vibrations c’est de l’ordre du minimum syndical. Enfin, il est en effet en 60 FPS. Il l’est oui. Mais les chutes de framerate sont encore plus nombreuses et violentes que sur PS4 Pro. D’ailleurs, pour vous donner un ordre d’idée de la violence de ces chutes de framerates, c’est qu’au moment où ça survient, on à l’impression que le jeu tourne en mode diapositive. Oui à ce point là. sans parler des freezes intempestifs où j’en ai eu beaucoup plus que sur PS4 Pro, on peut dire qu’au niveau de la technique, ce ManEater version PS5 fait un peu peine à voir.

Néanmoins, les temps de chargements sont inexistants et le plaisir (sadique) de jouer un requin ultra vénère est toujours présent et une fois (re)commencé, ce ManEater nous happe une fois encore dans son univers. ManEater est toujours aussi jouissif et toujours autant un plaisir coupable qu’en mai dernier et la dizaine d’heures nécessaire pour accomplir son Platine sont passées très vites. Alors oui, niveau technique c’est une catastrophe, surtout pour les joueurs et les joueuses qui accordent une très grande importance à la fluidité ainsi qu’aux chutes de framerate qui pourraient rebuter un sacré paquet de monde mais en dépassant ce très gros problème, l’expérience sur ManEater est toujours aussi bonne malgré une technique d’un autre temps.

Ce que j’ai aimé :

  • Que vous l’ayez en physique ou en dématérialisé sur PS4 et/ou Xbox One, sa mise à jour de nouvelle génération est gratuite !
  • Toujours aussi jouissif que d’incarner un requin ultra vénère
  • Un Platine ultra court (comptez 10-12 heures)
  • Des temps de chargements très courts, c’est cool
  • Toujours aussi singulier dans son concept, ça manque de ce genre de JV en ce moment

Ce que j’ai moins aimé :

  • Techniquement catastrophique, entre freezes et chutes de framerate intempestifs
  • Je cherche toujours la prise en charge de la DualSense
  • Le « bien plus » aussi au passage
  • Des sous titres toujours aussi riquiqui

Son Appréciation

Plus beau et en 60 FPS, avec des temps de chargement raccourcis en effet mais avec une technique pire que ce qu’il y avait sur PS4 en mai dernier. Loin d’être stable avec des chutes de framerate qui fait ressembler cette version PS5 à un cours sur diapositive, je suis assez circonspect de voir que les annonces du studio sont à des années lumières de que j’ai vu et joué manette en main. Mais ne vous y trompez pas, je l’adore toujours autant ce ManEater. Oui il est ce qu’il est, un « petit » JV, répétitif, d’un autre temps, autant maltraité de la part de son studio que des mauvaises langues, mais des « petits » JV comme celui là, je considère qu’on a besoin. A une époque où c’est la course aux éditeurs qui sortent les plus gros chèques afin d’avoir toujours plus de AAA sans âme, Maneater lui à quelque chose de singulier qui se dégage. De ce fait, oui la note semble être sévère, mais elle ne l’est pas tant que ça, étant donné que je suis franc avec vous. Filez sa chance à ManEater si le concept d’incarner un requin ultra vénère vous séduit, vous ne le regretterez peut être pas, il faut juste s’accrocher sur sa technique et être (vraiment) compréhensif/ve.

Sa note

*Test et screenshots réalisés sur PS5, à partir d’une Version PS5 physique fournie par Koch Média que je remercie une nouvelle fois pour leur immense confiance ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s