[Test] Marvel’s Spider-Man Remastered : Magnifié mais (très) mal optimisé

Sorti le 7 septembre 2018 sur PS4, Marvel’s Spider-Man se dote d’une version Remastered à la sortie de la PS5. A cette occasion, je vous propose une mise à jour de la Critique d’il y a deux ans, en attendant son Guide des trophées qui arrivera en décembre.

Ce Test ne se base que sur les nouveautés proposées dans le Remastered. Si vous souhaitez connaître mon avis sur Marvel’s Spider-Man en lui même, les liens de sa critique et de son Season Pass vous attendent juste en dessous. Les screenshots présents dans ce Test sont tirés du Remastered sur PS5 dans sa résolution « Performance », c’est à dire en 60 FPS.

La Critique de Marvel’s Spider Man, sorti en 2018

John Bubniak en 2018 sur PS4/PS4 Pro

Mon avis sur le Season Pass « La ville qui ne dort jamais »

Ben Jordan en 2020 sur PS5

La chose à savoir en premier lieu sur cette version Remastered, c’est qu’il s’agit de la Version Goty de Marvel’s Spider-Man sortie le 28 août 2019. Elle propose le scénario de Marvel’s Spider-Man tout en embarquant tout le contenu prévu dans le Season Pass. Elle propose son lot de nouveautés qui mérite plus ou moins le détour. Premièrement, le visage de Peter Parker vient de changer. En 2018, Peter avait le visage de John Bubniak, dans cette version de 2020, il est remplacé par Ben Jordan. Un choix artistique qui peut être contesté, peut être causé par le fait que le studio Insomniac Games souhaitait se rapprocher de l’apparence de Tom Holland.

Avec le recul, j’ai certes été un peu déçu de cette annonce mais manette en main, on s’y fait plus ou moins vite. Ce qui pose problème, à mon sens, c’est que la VF de Donald Reignoux ne colle plus du tout au nouveau visage. Une étrange impression s’est donc installée durant les 25 heures qu’il m’aura fallu pour platiner à nouveau Spider-Man. Graphiquement parlant, cette version Remastered est absolument magnifique, bien plus belle que la version PS4, sans non plus être une claque graphique.

Dans les options, vous avez le choix entre deux modes d’affichage, le premier appelé « Fidélité » vous propose le jeu en 30 fps mais en 4k. Le second appelé « Performance » propose quand à lui du 60fps constant, sans chutes de framerates. C’est ce dernier que j’ai choisi et pour avoir testé entre les deux modes, on voit très clairement la différence. Pas besoin de vous conseillez entre un mode ou l’autre, je considère que ce choix là reste à la discrétion de tout un chacun.

Par ailleurs, quel que soit le mode choisi, les temps de chargements sont inexistants, le brouillard est levé, permettant une ligne d’horizon plus grande, beaucoup plus de PNJ se promènent dans les rues, du Ray Tracing fait son apparition, permettant aux vitres des building d’afficher les reflets. Au niveau du contenu, outre deux nouvelles tenues, le Season Pass « La ville qui ne dort jamais » est embarqué gratuitement. Une nouvelle liste de Trophées plus son Platine est proposée, tout en restant la même qu’à l’époque.

Enfin, la DualSense est de la partie grâce à ses gâchettes dîtes adaptatives ainsi que de nouvelles vibrations. Un mot sur la technique de ce Remastered, alors qu’en 2018, Marvel’s Spider-Man était impeccable et n’avait pour ainsi dire aucun bug, cette version Remastered sur PS5 accuse le coup elle. Hé oui.

J’ai été assez étonné de rencontrer de petits bugs minimes, comme des pnj propulsés violemment dans les airs au cours de mes combats ou bien des pnj bloqués dans les murs, et ce à plusieurs reprises. Mais celui qui fait descendre la note du Remastered, c’est bien les deux très gros freezes, allant même jusqu’à faire freeze la PS5 sans autre forme de procès et lors de la seconde fois de la faire s’éteindre toute seule comme une grande. Heureusement, plus de peur que mal, tout est bien qui finit bien très clairement, cette version Remastered est très mal optimisée, ce qui n’en retire pas du tout l’immense bien que je pense de Marvel’s Spider-Man, bien au contraire.

Ce que j’ai aimé (version 2020) :

  • Pouvoir choisir entre le 30 FPS et le 60 FPS
  • Des temps de chargements inexistants grâce au SSD de la PS5
  • Le Season Pass embarqué gratuitement

Ce que j’ai moins aimé (version 2020) :

  • Une Version Française (la voix de Donald Reignoux) qui ne colle plus du tout au nouveau visage de Peter Parker
  • Une technique qui me fait dire que cette version Remastered est loin d’être optimisée avec le soin particulier que l’on connaît habituellement de la part des développeurs

Son appréciation (qui ne se base que sur le Remastered en lui même)

Un Remastered qui n’est qu’une Version Goty de luxe où le jeu de base ainsi que son Season Pass nous est proposé dans un écrin très nouvelle génération. Outre la prise en charge de la manette DualSense, des temps de chargement inexistants, le fait de basculer en 30fps/4K/ Ray Tracing ou en 60 fps avec un peu moins de ray tracing sans être en 4k avec de (très) gros problèmes technique dû à une optimisation « particulière », ce Marvel’s Spider-Man propose également un nouveau visage à son Peter Parker. En tenant compte de ça, c’est toujours le même chef d’œuvre qu’en 2018 et le plaisir d’y (re)jouer est toujours présent. En résumé, c’est toujours aussi bon !

Sa note

La Note du Remastered en lui même

Test et screenshots réalisé à partir d’une version PS5 dématérialisée fournie par PlayStation France que je remercie une nouvelle fois ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s