Le Xbox All Access : Jouer à crédit, fausse bonne idée de Microsoft ?

Maintenant que nous connaissons les stratégies qu’auront Microsoft et Sony pour croquer notre portefeuilles de joueurs et de joueuses, j’ai décidé de parler du Xbox All Access, l’offre de Microsoft nous permettant d’acquérir une Xbox Series soit S ou X (avec du Xbox Game Pass Ultimate inclus) contre une mensualité pendant une durée de 2 ans. Prendre un crédit pour jouer aux Jeux Vidéo côté Xbox, bonne idée sans arrière pensée ou très mauvais plan en devenir ?

Microsoft rachète Bethesda, mon avis

Coup de tonnerre dans l’industrie du JV le 21 septembre 2020.

Je rebondis quant à l’annonce surprise du 21 septembre où Phil Spencer explique que Microsoft va racheter Zenimax, éditeur de Bethesda (avec dans la besace, Tango Gameworks, Arkane Studios, Id Software, ZeniMax Online Studios, Bethesda Game Studios et MachineGames entre autres) montant donc le total de studios sous le giron de Microsoft de 15 à 23, le tout pour plus de 7 milliards de dollars. Rien que ça ! Mon avis sur cette annonce, vu que je ne me suis pas réellement exprimé dessus, c’est qu’en soit, c’est une nouvelle inattendue. Moi qui aime les exclus, je me dit qu’enfin Xbox se bouge le fion et c’est finalement pas trop tôt. Bien que ça ne change pas mes projets, c’est à dire de me prendre une PS5 en premier et d’attendre un bon plan pour une Series X plus tard, je me dis que je peux espérer un peu plus à un The Evil Within 3 après Ghostwire Tokyo… Je verrai donc au fur et à mesure, au gré de mes envies au jour le jour, mais suite à cette annonce, oui mon intérêt pour la Series X a monté d’un (petit) cran. Au passage, il est dit par Phil Spencer que les productions Bethesda sortiront sur les autres plateformes au « cas par cas ». C’est une très bonne nouvelle mais je considère qu’à partir du 21 septembre 2020 que les productions Bethesda deviennent des exclus Microsoft. Inutile donc, pour moi, de prendre un futur JV développé par Bethesda sur PS5. Néanmoins, sur le papier tout est beau et magnifique, je veux donc voir ce que donnera ce rachat sans précédent dans les faits. Enfin, je ne pense pas, vu la santé financière de Bethesda avant son rachat, que ce dernier aurait dû se faire racheter même si les précédents échecs commerciaux de l’ancien développeur-éditeur ont dû peser dans la balance. Ce qu’il y a quand même de bien avec ce rachat, c’est que nous ne sommes plus prêts de revoir les show de Bethesda à l’E3 où c’était un bordel de gens sous acides, c’est toujours ça de pris ! Voilà, vous avez enfin mon avis sur cette affaire tel que je le pense, faîtes en ce que vous voulez 🙂

Qu’est-ce que le Xbox All Access ?

On va tout de suite oublier le débat de savoir ou non si Microsoft tient là une offre révolutionnaire ou non, réinventant l’eau chaude ou pas. De toute façon, Microsoft ne vient pas d’inventer le crédit à la consommation, vu que ça existe depuis des années. Le Xbox All Access est expliqué par Microsoft comme étant une offre « All In », c’est à dire que pour une seule offre, vous aurez droit à une console (le choix est proposé entre la Xbox Series S et la Xbox Series X) et le Game Pass Ultimate (regroupant lui le Game Pass, le Gold et l’Ea Play) pour une mensualité allant de 24.99 € pour la Series S à 32.99 € pour la Series X, le tout pendant deux ans. A savoir que nous ne pouvons pas précommander le All Access, même si Micromania nous permet de verser un acompte de 50€ qui sera transformé en bon d’achat day one, il sera disponible à partir du 10 novembre, date de sortie des Xbox Series S et X. Apparemment, des stocks sont bel et bien prévus pour éviter d’être en rupture le jour J selon Xbox France. A voir donc comment cela se passera une fois au day one.

Forza Horizon 4, l’un des porte étendard du Xbox Game Pass.

Microsoft part du principe que le All Access nous propose à toutes et à tous le moyen de s’équiper d’une console de nouvelle génération à moindre frais puisque plus besoin de donner une forte somme d’argent une seule et unique et fois mais d’étaler les paiements dans le temps. Je ne fais que citer les mots utilisés dans la communication de la firme de Redmond qui se prend dès lors pour le chevalier blanc des petites bourses et des moins fortunés. Sauf qu’à la fin de l’argumentaire, on y apprend quand même qu’à la fin de cette période (des deux ans donc), la console appartiendra au joueur ou à la joueuse. Premier couac si je puis dire même si personne ne semble se poser des questions. Une question à laquelle je reviendrais plus bas : que se passe t’il en cas de pépin durant les deux ans du crédit ? Parce que le All Access n’est pas un abonnement mais bel et bien un crédit. Avec tous les avantages et les inconvénients que cela engendre.

Les bons côtés… Sur le papier.

Assassin’s Creed Valhalla, le 10 novembre.

Vous l’avez certainement vu et revu mais je vais quand même ressortir le comparatif entre le All Access et le fait de prendre la console nue avec le Xbox Game Pass Ultimate en plus :

  • La Xbox Series S (299.99 €) + un abonnement au Game Pass Ultimate pendant 24 mois (311,76€) = 611.75€
  • La Xbox Series X (499.99€) + un abonnement au Game Pass Ultimate pendant 24 mois (311,76€) = 811.75€
  • Le All Access avec la Xbox Series S soit 24.99€ pendant 24 mois (ou 2 ans) : 599.76€
  • Le All Access avec la Xbox Series X soit 32.99€ pendant 24 mois (ou 2 ans) : 791.76€

Pas besoin d’avoir fait de hautes études en mathématiques pour comprendre que sur le papier, on y gagne plus à souscrire au All Access puisque que ce soit en choisissant l’une ou l’autre des deux consoles de nouvelle génération de chez Xbox, nous y gagnons au change. Sauf qu’entre ce qui est marqué sur le papier et ce qui se passera en réalité, il existe tout un monde puisque le All Access n’est pas un abonnement mais un crédit.

Le crédit dans la réalité

Bright Memory, exclu Microsoft, 10 novembre.

Mais un crédit, c’est quoi en fait ? Un crédit étant une forme de dette que l’on contracte auprès d’un créancier à qui l’ont consent une obligation de paiement. Merci Wikipédia. De ce fait, le Xbox All Access étant un crédit et non un abonnement, y souscrire engage donc une dette et vous entraîne dans un cycle de paiement de 2 ans sans interruption. De ce fait, vous allez donc faire de Fnac-Darty ou de Micromania votre créancier pour « souscrire » au All Access et partir sur une période de 24 mois tout en ne sachant peut être pas dans quoi vous allez vous embarquer. A savoir que la Fnac-Darty à déjà révélé les modalités, il vous faudra donc une carte bleue, une carte d’identité valide, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et enfin un RIB. Durant le temps que votre créance se passe, la console ne vous appartient pas, de ce fait si vous ne payez pas ne serait-ce qu’une paire de mois, vous aurez alors droit à la petite visite d’un huissier venu pour reprendre votre console de jeu (d’où le justificatif de domicile). Parce que tant que votre Xbox Series n’est pas payée dans son intégralité, elle ne vous appartient pas, hé oui ! De là à comparer le Xbox All Access à un crédit à la consommation, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement puisque il s’agit bien d’un crédit (à taux zéro) à la consommation. Nous avons donc une entreprise côté en bourse qui nous invite très clairement à venir consommer et pousse donc les gens les plus fragiles économiquement à céder aux sirènes de la consommation pour peu que l’offre leur en touche une en faisant bouger l’autre. Ce qui est amusant d’ailleurs, c’est qu’en 7 ans de temps, nous sommes passés d’une communication dédaigneuse (Don Mattrick je te salue) à une incitation pure et simple à prendre un crédit pour une console de jeux. On peut dire qu’il y a du progrès en effet.

Mon opinion

Cyberpunk 2077, 19 novembre.

Prendre un crédit pour acheter une console de jeu, dans une société de consommation telle que la nôtre est une chose tout à fait normale pour les uns et un fait à ne pas prendre à la légère pour les autres dont je fais partie. Bien entendu que nous pouvons toujours acheter nos consoles à prix comptant, c’est à dire en une seule fois. Mais cette stratégie de marketing et de communication de la part de Microsoft qui pousse donc celles et ceux ayant un budget moindre à prendre littéralement un crédit pour s’équiper d’une console de nouvelle génération est dangereuse et incite à la surconsommation. Je ne souhaite pas être dans le jugement mais plutôt dans le fait de vous alerter que la pratique du crédit pour une console de jeu se doit d’être mûrement réfléchie avant de passer à l’acte. Oui le All Access est une proposition alléchante et telle que communiquée par Microsoft, cela fait rêver pour les amoureux et les amoureuses du JV que nous sommes et que vous êtes. De plus, prendre un crédit pour une console de jeu, qui reste avant tout un divertissement, c’est ainsi une certaine forme d’immaturité financière où nous sommes incapables de réfléchir sur nos priorités financières. C’est aussi une certaine forme d’infantilisation de la part d’un Microsoft schizophrène qui complique la vie des consommateurs et des consommatrices lambda avec le nom de ses consoles (le grand public est totalement perdu avec le nom des consoles Xbox One X, S, Series X, Series S) mais qui est capable dans le même temps de prendre les gens par la main pour leur faire prendre un crédit à la consommation en ayant recours à des discours marketing pour le coup bien huilé. Est-ce là un des aspects du Jeu Vidéo dans un avenir pas si lointain ? Une surconsommation en consoles, en Jeu Vidéo et en services ? La Netflixation du Jeu Vidéo sans retour en arrière possible ? Et si le seul avenir possible et inévitable était une crise de 1983 bis où l’entreprise américaine Atari, qui subissait des pertes énormes de jour en jour à littéralement entraîné le reste de l’industrie dans une crise économique sans précédent ? De là à dire que Microsoft est l’Atari de notre époque, il n’y a qu’un pas. Leur stratégie visant à faire du Game Pass l’alpha et l’oméga du jeu vidéo pourrait avoir des conséquences désastreuses. Cette manœuvre représente un grand risque pour une industrie loin d’être solide. Et j’aimerais juste rappeler que l’Histoire adore les schémas qui se répète.

Sources

Numerama : Xbox All Access : quels avantages et quels inconvénients des offres Xbox Series X/S ?

Gamergen : Analyse sur le Xbox All Access : véritable offre révolutionnaire, ou simple argument marketing ?

Wikipédia : Le crédit, Krach du Jeu Vidéo de 1983

Fnac-Darty : L’offre Xbox All Access arrive dans vos magasins Fnac !

jeuxvidéo.com : Microsoft rachète Bethesda / ZeniMax (The Elder Scrolls, Doom, Fallout…) pour 7,5 milliards de dollars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s