The Division 2 : Comment construire un build qui nous plaît et qui fonctionne ?

Dispo en magasin et/ou en démat depuis le 15 mars dernier, j’ai consacré plus de 200 heures à The Division 2. Que ce soit sur Xbox One et maintenant sur PS4 (et toujours sur Xbox One), The Division 2 à réussit ce que même le 1er et d’autres JV du genre n’avaient pas réussi avant : il m’a accroché à un point que je n’aurais jamais pensé. Je vous propose donc deux très gros articles qui vous parleront de mon expérience en endgame, mes deux builds, ma façon de faire, de la mise à jour « TU5 » et enfin de la première extension majeure du titre. Cet article est la première partie d’un ensemble composé de deux morceaux.

the-division-2-shd-phoenix-logo-uhdpaper.com-8K-16

Avant toute autre chose, The Division 2, c’est déjà trois articles sur le blog. En effet, j’ai parcouru la Bêta Privée du titre en février dernier où j’étais un peu, disons le, déçu du bordel, ici. Puis sa critique très positive ici. Et enfin d’un article vous parlant de la maj TU5 et de la première extension dîte « majeure » du titre qui arrivera début août. Entre temps, c’est plus de 100 heures sur One et surtout un changement de plateforme pour autant de temps sur PS4, voir même le double, puisque les 200 heures s’approchent tout doucement. Bref, je vous laisse sur mon expérience en endgame et vous allez voir, j’ai BEAUCOUP de choses à vous dire.

Mon endgame sur la version PS4

Tom Clancy's The Division® 2_20190709232226

Après plus de 100 heures sur la version Xbox One du titre, un ami m’a donc demandé si je voulais y jouer avec lui sur la version PS4 du titre. Je l’ai donc rejoint, refait les missions et j’ai atteint le endgame à ses côtés. Puis, c’est à ce moment là qu’il s’est produit un premier déclic. En effet, je me suis rendu compte qu’en vérité, je n’avais absolument rien compris quand aux équipements, aux talents, aux attributs ainsi que sur la façon de bien se stuffer. Un second déclic se produit donc : l’optimisation du build pour être le plus efficace possible. D’une simple phrase vraiment idiote (j’ai juste dit « de toute façon l’atelier de réétalonnage ne sert à rien »), toute mon expérience sur The Division 2 s’est vue rebootée quasiment de zéro. C’est ainsi qu’un camarade de jeu qui se reconnaîtra si il lit cet article, très bon « matheux » de son état, m’expliquera comment fonctionne le fameux atelier (du diable, grrr). Effet boule de neige, mon intérêt du jeu s’est vu relancé de sitôt, relançant la machine. Cette fois ci, le programme était simple : l’accomplissement de tout les objectifs que je m’étais fixé et que je validerais le uns après les autres : les exotiques (sauf l’Eagle Bearer exclu raid que je n’aurais jamais je pense), c’est fait. Le niveau de DZ au max, c’est fait. Mais le plus important : les builds. On va donc s’attarder un peu longuement sur mes deux builds tout en expliquant ma façon de faire.

Comment s’organiser en maximisant le processus le plus efficacement possible

Tom Clancy's The Division® 2_20190710215022

Pour pouvoir se stuffer, c’est simple, il faut du loot. Et dans The Division 2, le loot il tombe de deux façons : les missions en difficulté la plus max que vous pouvez, sachant que si comme moi au début du processus, la difficulté défi est impossible, pas de panique, le matchmaking existe. Non seulement, il est préférable de le faire avec la plus haute difficulté mais aussi en groupe, puisque vous multipliez dès lors les loot qui tombent (plus il y a de joueurs, plus il y a d’ennemis, surtout les élites « jaunes »). Priviligiez donc, de base, la difficulté Défi, voir même Héroïque, dans les missions Invasion du Black Tusk. Non seulement, vous looterez énormément, mais aussi vous looterez efficacement. Rassurez vous, ce n’est pas aussi difficile que ça en à l’air, croyez moi. Un mot sur les DZ, là aussi, vous pouvez looter du très bon matos. Néanmoins, vu les Renégats qui font la loi, c’est vraiment aléatoire Tout seul, ce n’est vraiment pas du tout évident de farmer et d’extraire votre matos. Mais de mon côté, quand bien même il m’est arrivé de me faire refaire le portrait plusieurs fois par une bande de connards (il faut le dire), hé bien j’avoue qu’en duo et même tout seul, j’ai eu la chance vraiment incroyable de pouvoir non seulement extraire l’Exotique exclusive (le Pestilence, une batteuse vraiment excellente je trouve) mais aussi de récupérer du matos qui à, pour le coup, tout débloquer dans mon build principal.  Il est même plus intéressant de jouer le Renégat que d’être honnête et de jouer le plus sagement possible. Néanmoins, je n’ai jamais renié mes principes (et la Division au passage…), je n’ai jamais attaqué le moindre joueur que ce soit. Je vais même vous dire mieux, quand je pouvais y jouer seul, régulièrement, je me rendais aux sites d’extraction pour faire la sécurité et permettre aux joueurs « gentils » d’extraire leur loot sereinement. Même si bon, il m’est arrivé d’être trahi 10 minutes après… Fort heureusement que j’avais fait exprès de prendre du loot contaminé de merde, sans quoi, j’aurais fait la gueule ahah :D.

 

Néanmoins, il est assez triste de se rendre compte d’une chose vraiment bête : plus vous êtes stuffé « correctement », moins la DZ et les Renégats sont « toxiques ». Le constat est assez idiot et naïf dans un certain sens mais c’est comme ça. Au point où j’en suis, dîtes vous que je commence seulement à tenir la cadence face à un ou deux Renégats à condition de ne pas faire n’importe quoi non plus. Parfois, il m’arrive de me faire buter parce que j’ai tendance à foncer dans le tas plutôt que d’attendre sagement qu’ils viennent à moi et c’est toujours dans ce cas de figure que je me fait avoir. Sans quoi, je vous prie de croire que c’est de plus en plus difficile de m’avoir…

Tom Clancy's The Division® 2_20190706202826

Bref, je m’écarte du sujet, retour sur la façon de récupérer du bon loot. Sachez que les vendeurs sont pas là pour compter les nuages et qu’ils servent légèrement à quelque chose. Un rapide tour s’impose donc : Il y en a trois à la MB, ceux des refuges, ceux postés aux portes des trois DZ et enfin la vendeuse secrète Cassie Mendoza, seulement « trouvable » grâce à Jared Nash. En ce qui concerne le loot ramassé, pas de secrets, il faudra regarder les stats des articles et ne garder que ce qui vous intéresse dans les marques des loot, leur stats ou le talent que vous souhaitez. Pour ceux que vous voulez acheter, il vous suffit juste de checker bêtement les stats des articles en ne vous occupant pas de leur Gear Score, la petite particularité étant que vous pouvez en acheter autant que vous pouvez/voulez. En partant de ce que je viens de vous dire, sachez qu’une organisation se met en place. En effet, quand je me pose devant The Division 2, la première des choses que je fait, c’est faire le tour des vendeurs, puis je farme les matériaux dont j’ai besoin pour réétalonner (ça coûte très mais très cher en matériaux de réétalonné une stat ou un talent, croyez moi). Cela dit, je précise que les vendeurs vous proposent les mêmes articles d’une semaine à l’autre et changent leur catalogue. Pas besoin d’y aller tout les jours, pareil pour Mendoza qui est active durant la semaine à partir du moment où vous trouvez Nash au préalable. Enfin, je me fait les missions quotidiennes dans les projets. Parce qu’en effet, c’est une assez bonne idée que de les faire, ne serait-ce que pour le loot et l’expérience donnée.

Tom Clancy's The Division® 2_20190704225036

Vous allez forcément me dire mais c’est de l’industriel tout ça, non ? J’ai bien envie de vous répondre, qu’en effet, ça peut l’être suivant la personne. En ce qui me concerne, étant donné que j’adore l’univers, que ça ne me dérange pas vraiment, même si j’ai un point négatif à émettre : la taille de notre inventaire et surtout de notre réserve. Peut être que l’inventaire, bloqué à une capacité de 100 est idéale (elle l’est quand on est organisé) mais pour la réserve, c’est juste pas possible, sachant qu’en plus, je ne me focalise « que » sur deux builds. Je n’ose pas imaginer les joueurs qui partent ou sont parti sur trois ou plus de builds. Parce qu’un build, ce n’est pas les 6 pièces qui composent votre tenue, oh que non. C’est trois fois plus au minimum. Puisqu’il faut faire des tests, des échanges, des à côtés pour une question de stat et/ou de talent qu’on veut. Bref, la réserve, il faut impérativement que Massive l’augmente de toute urgence.

Tom Clancy's The Division® 2_20190708203747

Le Build PVE et le Build « True Patriot Tank-healer »

Tom Clancy's The Division® 2_20190614213209

Quand j’ai refait de zéro mon premier build, celui que j’utilise en PVE et en DZ, je me suis rendu compte que je souhaitais changer ma façon de jouer à The Division 2. C’est donc avec une certaine curiosité que j’ai voulu tester le Gearset « True Patriot », un Gearset en vert, lootable dans les missions contre le Black Tusk (ou quand on se les fait un peu partout). En la testant sans rien changer, je me suis rendu compte qu’au contraire de tout ce que j’ai lu de négatif sur les Gearset (j’admet volontiers que les deux autres, axé sur les compétences ne servent pas à grand chose pour mon profil de joueur), et que la tenue True Patriot pouvait servir en tant que Tank-Healer, surtout dans le Raid. Hé oui carrément. Doté de base d’une très bonne Protection (265000 sans passer à l’atelier, c’est vraiment impressionnant) et surtout de 4 ou 5 emplacement de mods sur les parties de la tenue, il se trouve qu’en combinant les drones de soins et les armes que j’utilisais déjà de base, la tenue True Patriot pouvait vraiment faire du soutien en coopération. Bref, je vous présente mes deux builds, histoire de vous montrer comment je me suis dépatouillé avec tout ce bordel.

Le build PVE (solo ou groupe de deux jusqu’à 4 joueurs)

Tom Clancy's The Division® 2_20190712173118

Ce build est celui que je joue principalement. J’ai opté depuis le départ pour la classe Survivaliste qui, à ses débuts (depuis la TU4, vous pouvez jouer n’importe laquelle des trois classes sans forcément être obligé de prioriser un type d’arme spécifique), priorise les dégâts de fusil d’assaut et de fusil à pompe. Je n’ai donc pas changer de classe après la TU4. Je joue donc fusil d’assaut et Pompe. En FA, je joue un AK-M militaire qui m’offre 26K de dégâts, avec un chargeur de 50 balles et 5% de dégâts sur les ennemis d’élite avec un talent me redonnant de la protection après une élimination. Pour le Pompe, j’ai la chance d’avoir looter le Pompe Bonne Nuit que j’ai changé en Berceuse. Pour l’instant, il me propose 204K de dégâts, avec des talents que je n’utilise que très peu. Il est le Pompe le plus puissant de sa catégorie, on peut très bien se passer de ses talents (de dingue cela dit) et enfin de l’arme de poing D50 de Survivaliste que je n’utilise que très peu. Pour la tenue, j’ai fait des choix et des concessions. Etant donné qu’avec la TU5, les exotiques vont voir leur statistiques au maximum, j’ai abandonné l’idée d’augmenter les dégâts de fusil calibre 12. Je me suis donc concentré sur la protection, la santé et les dégâts d’armes. Je vous propose donc de parcourir les 6 pièces de mon build principal, celui que j’utilise en PVE et même en DZ.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222356

Le masque Douglas And Harding m’offre deux attributs. Le premier offensif me rajoute 19% de dégâts aux ennemis d’élites. Le second de protection, plus de 15000 de santé. A savoir que pour cet attribut, je réfléchis à le changer et à me mettre un attribut m’offrant 40% de protection aux altérations d’état, histoire d’être pratiquement insensible au feu (entre autre).

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222412

Le torse Stridsvast est je crois, le meilleur de sa catégorie que j’ai pû looter depuis un bail. De la santé et de la protection mais aussi et surtout un attribut offensif rouge afin que je puisse y caler un petit 13.5% de dégâts d’armes. Propre, net et sans bavure. Il a même le talent Berserk qui achève de mettre tout le monde d’accord.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222432

Le holster Douglas and Harding me permet d’y mettre la statistique de plus de 39000 de santé. Je sais qu’il fait partie de mes priorités pour le changer. Afin de faire diminuer la santé et de prioriser les dégâts ou de rajouter de la protection.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222445

Le sac à dos Big Horn, est comme le torse, une grosse trouvaille de chanceux. Beaucoup de protection, je me moque des dégâts de coup critique mais j’y ai mis 9% de dégâts d’arme, le maximum autorisé sur consoles. Je sais que sur PC c’est différent, mais sur consoles, nous sommes limité, quand bien même, j’ai plus fort dans la réserve, nous sommes hélas limité à ce petit 9% au réétalonnage.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222500

Les gants Diamondback, même si intéréssant en terme de statistiques, sont à changer, je recherche un attribut de protection et un attribut offensif (rouge) pour y mettre de nouveau les dégâts de fusil d’assaut, eux aussi bloqué à 9% sur consoles.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222512

Les genouillères Sidewinder sont là encore à changer impérativement, malgré son petit 12% de Protection totale. Je recherche des genouillères qui me proposerait deux couleurs d’attributs, du bleu et du rouge afin d’augmenter mes dégâts d’armes et avoir de la protection en même temps… Il suffit juste d’avoir de la chance. Néanmoins, son talent Patience est absolument hardcore. En effet, il me recharge 5% de ma protection toute les secondes, une fois en couverture. Si vous regardez la vidéo tout en bas, vous vous rendez compte que « virtuellement », si je prend le temps de patienter tranquillement à couvert sans me remettre un seul kit de protection, que cette dernière se recharge toute seule comme une grande…

Tom Clancy's The Division® 2_20190712222523

Comme vous pouvez le voir, même en faisant des concessions, j’ai donc réussi à garder l’idée de départ du build (je n’ai donc rien changé quand à ma façon de jouer), tout en réussissant à dépasser les capacités de mon équipement (au départ, je ne pensais jamais atteindre de telles statistiques…). En effet, plus de 300000 de protection pour 100000 de santé, c’est inespéré pour une tenue qui se veut être « originale », dans le sens où j’ai réellement fait à ma sauce, en restant dans l’objectif que je souhaitais. J’ai vu pas mal de vidéo de joueurs nous expliquant que le talent Berserk était décisif quand au fait d’être pris pour être sérieux ou non et je vous avoue que même si j’ai ce talent dans ma nouvelle tenue, je ne l’utilise pas de façon offensive. Mais plutôt en terme de contre offensive. Je considère même que faire exprès de perdre sa protection pour juste activer l’effet du talent n’est pas quelque chose de judicieux, surtout dans les modes de difficulté les plus haut. Tout simplement parce que ça exige de vous que vous vous retrouvez à gérer un paramètre supplémentaire inutile, c’est à dire votre santé. En effet, le talent Berserk exige de vous que vous n’ayez plus de protection pour augmenter les dégâts que vous faîtes. Si de base, vos dégâts sont déjà bien importants, il est inutile de chercher volontairement à perdre de la protection pour en avoir en plus… Il s’agit avant tout d’un avis personnel. D’autres vous répondront tout le contraire et chacun voit midi à sa porte bien évidemment. J’ai entendu dire aussi que pour le Raid, où ça pullule d’ennemis élite (les ennemis à la barre de vie jaune), qu’il faut impérativement la statistique « ennemis de dégâts d’élite » à plus ou moins 50%. Hors, j’ai priorisé la statistique « dégâts d’armes ». Pourquoi ? Hé bien parce que les ennemis qui cassent les bonbons ne sont pas les ennemis d’élites mais bien les ennemis violets. Avec la statistique « dégâts d’armes » élevée, j’ignore complètement la puissance de l’ennemi et peut importe qu’il soit un ennemi rouge, violet ou jaune, tout le monde est logé à la même enseigne et ça marche vraiment bien. J’ai même remarqué que les ennemis d’élites sont devenus bien plus faciles à abattre que les ennemis de base, en rouge. J’ai tout de même décidé de jouer le jeu, mon masque me rajoutant 19% de dégâts aux ennemis d’élites faisant grimper la stat’ globale à 45% (quand même !), je reste campé sur mes positions.

Le Build True Patriot Tank healer (en duo en DZ, en Raid, en Héroïque et en matchmaking exclusivement)

Tom Clancy's The Division® 2_20190709164116

Le build True Patriot Tank healer est plus un pari que je me suis fait, mais aussi de prouver que les Gear Set vert ne sont pas « de la merde » comme je lit pratiquement tout le temps. Il s’agit juste de l’idée que je me fait du set True Patriot, d’un joueur loin de tout savoir sur le jeu mais qui tente des choses. Pour l’avoir testé en DZ et dans quelques missions en difficulté défi, l’idée du Tank Healer comme je le concevais au départ… Fonctionne. Plus ou moins. Au départ, il était prévu qu’il ne devait pas être un set offensif où vous pouvez foncer dans le tas seul. C’était avant tout et exclusivement un Gear Set dédié au soutien pour soigner et/ou relever les joueurs. Sauf que plus j’y jouais, plus je me suis rendu compte qu’il est autant capable de gérer du soutien que de l’attaque pure et ça m’a surpris de façon positive… Je vais donc vous montrer à quoi ça ressemble de mon côté, histoire de vous montrer que non ce n’est pas aussi merdique que ça.

Bien évidement, vous pouvez changer les armes et ne pas jouer Fusil d’assaut et pompes mais il faudra changer les stats dans la spécialisation souhaitée par vos soins. Vous pouvez même choisir la spé « Grenadier » et/ou Mitrailleur, histoire d’offrir un regain de puissance et prioriser le côté tank avant tout. D’ailleurs, comprenez que si je dit que c’est du tank, c’est avant tout pour la Protection élevée du set. Pour relever un camarade tombé sans drone d’assistance, il faut bien aller au contact d’éventuels pnj ennemis et accepter d’encaisser énormément de dégâts. C’est donc de cette façon qu’il faut voir le côté tank, rien de plus. Outre sa grosse protection mais sa faible santé, le Set me permet de distribuer des « pouvoirs » aux joueurs que j’assiste. En effet, quand je touche un ennemi, je lui appose une couleur qui active une compétence. Si j’appose les trois couleurs, alors l’ennemi en question fera moins de dégâts, restaurera la protection des joueurs qui tirent sur l’ennemi en question, tout en diminuant le cooldown des drones des joueurs qui tire sur le dit ennemi. Pour avoir testé ce trio de compétences, ça marche très bien selon les retours que j’ai eu. Néanmoins, ce set True Patriot me déçoit d’une certaine manière. Par rapport à mon build principal, j’ai l’impression que le set True Patriot est « amoindri » en terme de protection. De plus, sa faible santé et son absence de points de compétences (l’attribut jaune), même si contrebalancé par les pouvoirs de la tenue, l’ensemble peine un tout petit peu à concurrencer un ensemble d’équipements que nous montons par nous même. C’est juste un ressenti que j’ai, peut être pas la vérité et que je peut peut être aller au delà mais pour l’avoir testée en condition, les trois compétences de couleur sont très efficaces, combiné à ma manière d’y jouer qui aide énormément les copains-copines qui ont besoin de soins ou d’être relevés. Je vous présente donc la façon que j’ai eu de réétalonner ce Set True Patriot :

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223352

Le masque de Classe A me permet d’avoir deux attributs et à contrario de ma tenue principale, j’ai décidé d’y mettre des dégâts d’ennemi d’élites. Etant donné que je suis un soutien avant tout, il est intéressant quand même de faire un peu de dégâts aux élites. Surtout que la tenue est dédiée au Raid avant tout.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223405

Le gilet cumule trois attributs, deux offensifs et un de protection avec plus de 34000 de protection. Histoire de faire des dégâts et d’être protégé un petit peu 🙂

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223417

Le holster est utilisé pour la santé avec plus de 33000 de santé, même si le défaut de la tenue étant bien évidement sa faible vie.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223429

Le sac à dos me permet à la fois d’avoir de la Protection et des dégâts d’armes. Histoire d’être un poil efficace malgré mon rôle de soutien.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223438

Les gants, une fois encore, c’est bien de l’attaque que j’y met, avec un petit 9% de dégâts de fusil d’assaut.

Tom Clancy's The Division® 2_20190712223448

Les genouillères sont le point faible de la tenue, du moins pour l’instant. Cela vient du fait que l’attribut offensif pose problème et que je cherche donc un attribut de protection. Une fois encore, il faudra avoir un peu de chance, étant donné que les loot verts sont plus rares que les loot normaux, cela étant dû qu’il faut effectuer les missions d’invasions contre le Black Tusk dans les difficultés les plus hautes (ou même dans les DZ occupées) pour espérer récolter le précieux sésame…

Le gros bonus qui tâche et qui mousse

En écrivant cet article, je me suis rendu compte que c’était bien beau de faire des screenshots pour vous montrer les statistiques de mes deux builds, mais si je ne m’arrête qu’à ça, vous ne pourrez jamais vous rendre compte, manette en main, ce que ça fait vraiment tout ces jolis chiffres. C’est pourquoi, j’ai décidé de vous enregistrer du gameplay. Je vous propose donc une vidéo de plus d’une demi heure sur ma tenue principale en action. J’ai choisi la mission « Siège de l’Administration Spatiale » en difficulté maximum, c’est à dire en défi. En solo pour couronner le tout, afin de vous montrer comment je joue à The Division 2 et ce que ma Tenue PVE est capable de faire. Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s