[Ciné] Critique de Captain Marvel

Alors que Avengers Infinity War à réellement eu une conséquence catastrophique sur nos héros préférés de l’écurie, voilà que Marvel prend une petite pause avant Avengers Endgame pour nous parler d’une héroine bien connue pour les fans absolu, moins pour les autres et qui sera déterminante dans le match retour contre le titan fou Thanos. Que vaut Captain Marvel ? Réponse dans une critique Marvelous.

captain-marvel-theatrical-poster

Le casting et la prod’

captain marvel 3

  • Réalisés par Anna Boden et Ryan Fleck pour une durée de 2h04.
  • Brie Larson incarne Carol Danvers
  • Samuel L. Jackson incarne Nick Fury
  • Jude Law incarne Yon Rogg
  • Clark Gregg incarne Phil Coulson
  • Il y a aussi les présences de : Ben Mendelsohn, Gemma Chan, Lee Pace et Annette Bening

La critique

Captain Marvel wallp

Nous sommes en 1995. Alors qu’un magasin voit son toit explosé par quelque chose qui tombe du ciel, le SHIELD arrive en urgence et à travers Nick Fury, fait la rencontre d’une mystérieuse jeune femme de l’espace. Faisant partie du Starforce Command, elle lui explique alors que la planète sur laquelle elle se trouve est infiltrée par une race alien belliqueuse. C’est ainsi, que Captain Marvel se lance, après quand même un début qui pose les bases d’un scénario intéressant, qui comporte un surprenant rebondissement, quoique très classique. Classique dans son déroulé, dans son écriture, dans ses scènes d’actions ainsi que dans ses dialogues. Mais Captain Marvel se voit porté par une Brie Larson habitée par le personnage qu’elle incarne ainsi que la nostalgie de l’époque 90′ que le film re)visite. Une Origin Story de plus pour Marvel mais qui à le culot de le faire bien, avec la nouvelle « touche » que j’ai remarqué depuis Thor Ragnarok. C’est à dire une meilleure utilisation de son plein potentiel. Un peu d’humour dans une scène et pas une autre qui aurait grippé la machine ? Check. Un peu de fond pour donner de la consistance au film ? Check. Des personnages principaux bien utilisés avec un temps de présence juste comme il le faut ? Check. Captain Marvel coche les cases pour réussir son coup les unes après les autres et se permet même la petite touche du trop mimi avec un personnage inattendu.

Ce personnage bien particulier ne parle même pas. Non il ronronne, il se colle à vous en vous faisant un câlin et miaule. Il fait aussi autre chose de pratiquement capital mais je ne souhaite pas spoil, oh non. Bref, je parle de Goose le chat, qui est la caution mignonne du film, volant légèrement la vedette à une Captain Marvel magnifique, puissante, touchante et humaine.

Captain Marvel

Humaine car il lui arrive de se tromper et d’échouer mais elle se relève toujours et arrive finalement à ses fins. Cette humanité est utilisée à bon escient afin de révéler petit à petit la véritable identité du personnage, ses motivations, sa personnalité. De ce côté là, son écriture est réussie, sa mise en scène la sublime. Ses failles la magnifie, son petit trait d’humour nous la rend proche de nous, simple spectateurs et spectatrices devant l’écran de cinéma. En ce qui me concerne, je m’identifie même à elle, reconnaissant son insolence que je partage et qui la rend si attachante.

La palette de personnages secondaires qu’on oubliera après, réussissent à ne pas trop être transparents, le duo Fury-Coulson en tête, d’ailleurs, on a droit à un Fury rajeuni numériquement parlant avec ses deux yeux qui fait sa partie avec efficacité mais qui cabotine légèrement en seconde partie du film, disparaissant pratiquement de l’action et de l’enjeu de la bataille finale du film.

null

Le personnage campé par un Jude Law en moyenne forme s’en sort pas trop mal et permet à Carol Danvers de devenir Captain Marvel de la plus belle des manières sans non plus trop en faire. Néanmoins, son personnage manque un peu d’envergure et reste coincé dans le stéréotype de l’élément perturbateur de tout récit qui se respecte. D’ailleurs, l’intrigue en elle même est bien écrite puisque respecte les codes de l’histoire avec brio, ni plus ni moins. On a une héroïne différente de son début à la fin de l’histoire et c’est tout. Rien d’affolant mais qui fait le travail.

Outre une bande son qui sent bon les années 90, Captain Marvel n’est qu’une intro de luxe pour le dernier rempart de l’humanité et des Avengers restants après le cataclysme Thanos (donc Avengers Endgame). Rien de vraiment nouveau à se mettre sous la dent, quelques clin d’oeil ici où là (comme l’explication sur la perte de l’oeil de Fury où ma théorie s’est vérifiée) ainsi que la présence d’un personnage très bien connu des Gardiens de la Galaxie. Néanmoins, Captain Marvel peut peut être décevoir celles et ceux attendant un film qui proposerait quelque chose de nouveau ou d’inédit. En ce qui me concerne, je n’ai pas été déçu un instant et les 2h de films se sont passées sans que je ne ressente une moindre lassitude ou que je ne m’ennuie.

captain-marvel-first-trailer_qdev

Ce que j’ai aimé :

  • Brie Larson qui incarne son personnage avec brio
  • Une Captain Marvel plus humaine que je ne l’aurais cru
  • Une bande son qui sent bon les années 90 quand même
  • Goose le chat !
  • Un moment dans la bataille finale qui présage de la puissance de Captain Marvel
  • La forme et le fond, bah voilà Marvel, tu voit quand tu veut !
  • Revoir l’Agent Coulson, c’est cool
  • La 1ère scène post générique

Ce que j’ai moins aimé :

  • Un scénario conventionnel, trop classique dans son écriture qui peut dire merci à son héroïne avant tout
  • Des scènes d’actions un brun trop sage
  • Un Fury qui cabotine un peu trop dans la seconde partie du film

Son appréciation

Je l’attendais ce Captain Marvel et j’en suis ressorti conquis. Non pas par le film mais par l’actrice et le personnage qui portent toute les deux (si, si) un film qui sent bon les 90’s mais qui ne propose rien de vraiment nouveau, sauf peut être le personnage de Goose le chat. Néanmoins, Captain Marvel reste une sorte d’intro de luxe, ou un amuse gueule en attendant l’énorme morceau qu’est Avengers Endgame qui se permet de répondre à certaines zones d’ombres ici ou là sans vraiment être déterminant dans le MCU. Ce que fait Captain Marvel, il le fait bien mais ne propose rien de bien nouveau à se mettre sous la dent, sauf une héroïne de plus que les frères Russo jetteront contre Thanos dans un match retour de tout les dangers.

2 commentaires

  1. Merci pour cette critique ! Je ne suis pas assez fan de Marvel, pour aller voir celui-ci au cinéma, mais j’ai l’impression qu’il est à voir et se démarque assez de ce qui a été fait ? Pour être honnête, le film a tellement été vendu pour son côté « oh, regardez la première super-héroïne Marvel », que j’ai eu peur qu’il soit doté d’un féminisme maladroit et contre-productif. Mais ça ne semble pas être le cas.

    Aimé par 1 personne

    1. J’irais pas jusqu’à dire qu’il se démarque mais il ne tombe pas dans le piège féministe. Dit toi que le personnage de place bien au dessus de toute ces considérations des temps modernes et accompli sa mission tout en de découvrant et assumant dès lors ce qu’elle est. Rien de plus, rien de moins.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s