[Retour Sur] Premier avis sur les bêta VIP et publique d’Anthem

Je vous propose un petit retour sur les Bêta VIP et publique d’Anthem, le prochain JV du studio Bioware, édité par EA, qui ont eu lieu du 25 au 27 janvier et du 1er au 3 février pour la bêta publique.

anthem-2

Avant d’attaquer un peu mon retour sur Anthem, sachez que je ne suis absolument pas la cible en terme de joueurs du prochain Bioware. En effet, mis à part The Division, j’ai tendance à fuir les Destiny et consort, tout simplement parce que je suis avant tout un joueur solo pur et dur. Je tiens à remercier Hollisten sur Twitter qui m’a offert un accès VIP pour la première phase de bêta.

Démo d'Anthem™_20190126203025

Dire du studio Bioware qu’il est l’un des meilleurs studio de développement est un euphémisme. Rendu célèbre pour leur trilogie devenue archi ultra culte Mass Effect, n’oublions pas qu’ont leur doit aussi Dragon Age ou Knight Of The Old Republic (KOTOR pour les intimes). Mais depuis Mass Effect Andromeda, l’état du studio en inquiète certain, en préoccupe d’autre. Quand Anthem fut annoncé durant l’E3 2017, il faut bien l’avouer, il ne m’a rien évoqué. Rien. Le néant absolu. Juste l’impression de voir une production vidéoludique générique de plus, sans aucune âme, ni aucune saveur. Sauf qu’il faut bien se rendre compte manette en mains (joueur console oblige) de savoir si oui ou non, toute la mauvaise presse autour d’Anthem est juste ou non. C’est donc avec un avis ni positif, ni négatif, que j’ai voulu étancher ma curiosité, même si j’avais un avis fortement négatif quand à ce projet lors de son annonce. Mais au fait… C’est quoi Anthem ?

Démo d'Anthem™_20190126210111

Dans une époque indéfinie, l’Humanité doit lutter pour sa survie dans un monde incertain où la nature ainsi que ses prédateurs règne en maîtres. Les ancêtres de l’humanité telle que dépeint dans Anthem ont créé des machines appelées Javelin où seuls les Freelancers peuvent les piloter. C’est ainsi que le destin de l’humanité repose sur les frêles épaules de ces vaillants guerriers. Et ça tombe bien, puisque les Freelancers, c’est vous. Moi. Nous, les joueurs et les joueuses prêt(e)s à débourser 70 balles pour farmer loot et équipements sans vergogne dans un univers rappelant légèrement Avatar.

Démo d'Anthem™_20190126212332

MAJ de l’article : la bêta publique effectuée sur Xbox One S

Alors que j’avais prévu de faire la bêta publique d’Anthem sur Xbox One S, le timing fut parfaitement parfait puisque le Xbox Live, obligatoire pour la bêta, ainsi que sur le JEU COMPLET, MÊME EN SOLO, est gratuit tout au long du week end.

Anthem bêta publique xbox  1.PNG

Le petit retour que je vous propose à pour but de vous faire un petit retour sur mon expérience lors de la Bêta VIP. En effet, elle est radicalement différente de la Bêta publique. Mis à part deux petits freezes lors de la même cinématique, aucun problème de chargement n’est à rapporter, ces derniers ont été drastiquement améliorés, les bugs d’expériences observés lors de la bêta VIP ont eux aussi disparus.

Anthem bêta publique xbox 8

J’ai avant tout joué la Bêta publique en coop avec des amis rencontrés sur Twitter, Lucian Blight, Nicolas Robert et Arock Spirit. Mon expérience en team play est donc radicalement différente de ce que j’avais expérimenté seul. Anthem peut être joué seul, de bout en bout sans problème (à condition de bien jouer…) mais il est avant tout pensé pour le team play. La synergie d’un groupe est ici sublimé et se coordonner pour se farcir les vagues d’ennemis et les boss sont au centre de l’expérience voulue par le studio Bioware. Néanmoins, sauf condition de réellement kiffer le jeu seul et d’accepter de perdre une grosse dose de fun (ou même carrément ne pas avoir d’ami qui aiment aussi le jeu, c’est possible), je déconseille fortement aux joueuses et aux joueurs solo de se lancer dans l’aventure. Non pas que vous ne pouvez pas y jouer solo de bout en bout mais je suis cash avec vous et c’est avec mon ressenti durant toute une soirée en coop que je parle avec franchise. Mon avis sur Anthem n’a pas changé d’un poil et je l’attend de pieds ferme sur Xbox One. Je serais ravi et heureux de vous venir en aide ingame si vous cherchez des joueurs qui joue uniquement le Javelin Commando ❤

Anthem bêta publique xbox 6.PNG

Le focus sur les 4 Javelins :

anthem javelins
De gauche à droite : le Colosse, l’Intercepteur, le Commando et le Tempête

Le Commando : C’est avec lui que vous débutez les bêtas et c’est celui qui me correspond le mieux en terme de façon de me battre. C’est tout simplement le soldat de circonstance. Capable de se battre et de se défendre en même temps, le Commando se bat essentiellement avec un fusil d’assaut, un pouvoir propre qui cible une palanquée d’ennemis, une grenade de zone, une grenade à tête chercheuse qui cible un seul ennemi et une épée au corps à corps. Bref, le Commando, du moins selon mon expérience sur les bêtas, peut très bien se battre seul et s’incorporer dans n’importe quelle escouade sans aucun problème. Ni trop rapide, ni trop lent, le Commando est un bon départ pour les débutant(e)s.

Démo d'Anthem™_20190127193317

Le Colosse : Comme son nom l’indique, c’est le mastodonte, le gros bazar bien hardcore. Pensé pour la défense, une fois bidouillé, vous allez pouvoir jouer la défense mais aussi l’attaque avec le Colosse. C’est d’ailleurs le seul Javelin qui à son bouclier physique (les autres l’ont automatiquement). Bref, le colosse, c’est celui qui protège le groupe mais qui peut aussi se reprendre une tonne d’ennemis à lui tout seul dans le plus grand des calmes.

Démo d'Anthem™_20190127194205

L’intercepteur : C’est un peu une sorte d’éclaireur, sans l’être vraiment, puisque l’Intercepteur est le Javelin parfait pour lancer une première attaque basée sur la surprise et la vitesse. Si votre dada c’est de débarquer en toute vitesse, de démonter le plus d’ennemis possible et de dégager le secteur sans se prendre un dégât, l’Intercepteur est fait pour vous. Néanmoins, la question de savoir si il peut tenir la cadence sur le long terme se pose, puisque le Commando lui, peut tenir des heures et des heures en combat pur sans aucun problème.

anthem intercepteur

Le Tempête : Une sorte de magicien, le Tempête se joue en retrait et fait office de soutien. Capable de balancer des pouvoirs de zones, il est avant tout réservé à celles et ceux qui n’aiment pas trop le contact. Avec le Tempête, vous soutenez vos copains copines mais vous restez quand même très dangereux.

anthem tempête

Comme vous pouvez le voir, les quatre classes de départs sont polyvalentes et touchent une grosse portion de genre de joueurs et de joueuses. Cela reste bien entendu le coup classique, puisqu’on retrouve le soldat, le soutien, l’assassin et le défenseur pratiquement partout, mais pour avoir jouer avec le Commando et le Colosse, on se rend compte que les sensations sont là et sont très grisantes et les Javelins ne se pilotent pas du tout de la même façon. D’ailleurs, l’un des reproches que je formule toujours avec ce genre de JV, c’est que je ne trouve jamais ma place, peu importe le JV en question. Ce que j’avais accroché avec The Division d’ailleurs, c’est que justement, j’avais réussi à rejeter ma personnalité et ma façon de faire sur mon personnage. C’est ce que je retrouve ici. Le Commando me donne l’impression d’avoir été taillé pour moi tant la prise en main et ce que je peut faire avec ses capacités sont instinctif d’entrée de jeu. Bref, je n’attendais rien de ce côté là mais la prise en main, le gameplay et les pouvoirs du Commando sont tout simplement excellentes. Pour aller à l’essentiel, il faut le dire cash : je me suis pris une légère claquounette quand je suis sorti sur le Terrain.

Démo d'Anthem™_20190127203917

D’ailleurs, sachez que vous pourrez personnaliser votre Javelin pratiquement à fond, en ce qui concerne ses pouvoirs, ses armes (les armes passent en revue les pistolets lourds, les fusils à pompes, les snipers, les mitrailleuses et bien sur les fusils d’assauts) mais aussi son apparence, que ce soit ses couleurs mais aussi ses matériaux. En soit, comme dans tout JV de ce genre, il faudra donc accomplir des missions, principales ou non, mais aussi farmer, histoire d’acquérir tout les « loot » qu’il nous faudra. Pas non plus besoin de m’étalé là dessus, mais sachez que si vous jouez à Destiny, Diablo, The Division et compagnie, vous ne serez pas du tout perdu par ce que vous propose Anthem, c’est tout le contraire d’ailleurs. Néanmoins, la petite surprise d’Anthem, c’est le fait de pouvoir créer 5 sortes d’un même Javelin, histoire d’être spécialisé, si on le souhaite dans un même Javelin. En sachant que le principe se répète sur les quatre en même temps, le chiffre grimpe vite et rien qu’en terme de polyvalence, ça peut donner de bien bonnes idées. Par exemple, si vous souhaitez un Javelin Colosse spécialisé dans la foudre et le feu, vous pourrez faire les deux schémas foudre et feu du même Javelin et ainsi de suite.

Démo d'Anthem™_20190126213145.jpg

Vous avez bien entendu un Hub général, le Fort Tarsis où vous pourrez accepter vos missions, passer faire un coucou aux marchands de style et d’équipements, personnaliser votre ou vos Javelins à la Forge et surtout tailler le bout de gras avec certains PNJ spécifique, à travers deux choix de dialogues. Vous vous y promenez en vue FPS mais sachez qu’une fois dans votre armure, la vue repasse en TPS (troisième personne).

Démo d'Anthem™_20190127184154

Avant d’aller en Expéditions, il faut savoir que la bêta nous fait commencer au niveau 10 avec un Javelin de base, le Commando, même si vous débloquez très vite le Colosse. D’ailleurs, Bioware a offert la possibilité de pouvoir testé tout les Javelin a quelques heures de la fin de la bêta VIP et que lors de la bêta public, tout le monde pourra tester les quatre armures. En terme de scénario donc, on ne peut savoir à quelle sauce nous serons mangés mais du peu que j’ai pu voir, l’univers, les personnages ainsi que le lore reste intéressant, quoique légèrement bordélique à mon sens. Le point de départ de la bêta étant avancé, je ne peut pas juger de l’état du scénario mais quand bien même, l’univers est intéressant. Il faudra attendre d’y jouer pour réellement émettre un vrai avis. Mais j’ai un peu de mal à croire que les cinématiques à certains moments du jeu passionneront les joueurs étant donné que l’un des reproches que j’ai à faire à Anthem, c’est qu’effectivement vous pouvez y jouer seul (au moment de choisir votre mission, il faut mettre votre session en privé et vous serez seuls) mais les missions sont taillées pour les accomplir en coop, du moins dans la difficulté normale du jeu. Donc étant donné que c’est la difficulté par défaut, j’en déduis, avec toute l’expérience que j’ai, qu’Anthem tolère les expériences solo mais qu’il encourage (très) fortement l’expérience coop. Et c’est là, pour moi, un argument en sa défaveur, le seul qui peut faire basculer un avis (et surtout de savoir si oui ou non, je peut passer à la caisse).

Démo d'Anthem™_20190127155513

Bref, une fois sorti du Fort et à bord de votre Javelin, qu’est-ce qu’on fout me direz vous ? Tout dépend de ce que vous souhaitez faire mais comme je l’ai dit plus haut, vous pourrez soit accomplir des missions principales ou annexe ou même carrément partir en exploration libre, histoire de vous promenez dans une map assez immense, qui prône avant tout la verticalité, avec des panoramas tout simplement magnifiques et dépaysants. En terme de direction artistique, Anthem m’évoque vraiment Avatar. En terme de graphisme pur et dur, le moteur Frostbite, qui devrait être rentabilisé depuis longtemps maintenant (enfin quoique, j’en sais rien) nous offre des graphismes vraiment beau, sans non plus être une réelle claque de forain. Autant en extérieur qui permet à un cycle jour-nuit au passage, qu’en intérieur, c’est superbe, vraiment. Mais sans être exceptionnel non plus. Peut être est-ce dû à un univers loin d’être fou, qui mêle nature luxuriante et technologie rutilante… Mais vous le verrez sur les screenshots, ça vaut le détour.

Démo d'Anthem™_20190127174747

En terme de déplacement à bord de votre Javelin, sachez que vous pourrez autant vous déplacez à pieds qu’en volant, hé oui. Alors certes, c’est conditionné par une barre d’énergie mais vous pouvez voler sur de moyennes distances et même faire du vol stationnaire, histoire de prendre de la hauteur sur vos ennemis. Au passage, vos réacteurs dorsaux vous permettent d’effectuer des esquives ou de carrément rentrer dans le tas en faisant une poussée en avant, idéal pour claquer une petite attaque au corps au corps, histoire de calmer un peu tout les méchants d’en face.

Démo d'Anthem™_20190126212821

Avec un gameplay aussi surprenant tant en terme de sensations que d’accessibilité que celui d’Anthem, il fallait que les ennemis gérés par l’IA offre de quoi se régaler et je peut vous dire que toute les bastons que j’ai fait, c’était soit spectaculaire, soit badass, soit épique, rehaussé, s’il vous plaît, par une bande son vraiment inspirée. Il n’y a pas un seul moment où je me suis ennuyé, même tout seul, parce qu’il fallait rentrer dans le bain direct. C’est simple, les combats c’est une tonne de machins de diverse tailles à buter, souvent, la plupart du temps même, bien vénère contre vous.

Démo d'Anthem™_20190126212004

Bref, j’ai surkiffé ma race lors des combats, y compris contre celui d’un boss dans une quête principale qui m’aura fait tenir deux heures, seul, contre le boss donc, et une bonne vingtaines d’ennemis, régénérés avec deux vagues. Bref, au bout d’une demi heure, j’ai compris qu’il fallait la faire en coop sans autre choix. Mais pour des raisons de gros égo (ouais bon ça va, hein), j’ai voulu finir la mission seul. Parce que je savais qu’en ne lâchant rien, en faisant attention, en jouant « bien », je pouvais battre le boss seul, avec le Commando. Et j’ai failli y arriver. Seul un freeze, lâche, traître, et doudou aura sauvé une pauvre IA complètement choquée de voir que je pouvais me la géré en solo sans personne. Tu as de la chance l’IA, tu as beaucoup de chance… Je suis revenu le lendemain, un peu résigné à devoir le faire en coop avec des inconnus et… Tout s’est très bien passé en fait. Étonnamment, peut être j’ai eu de la chance, mais je suis retombé sur de bons joueurs (ou joueuses ?) qui auront fait leur partie du boulot avec efficacité et ça m’a étonné en positif. J’ai même pris beaucoup plus de plaisir à m’investir dans les missions, en jouant un peu mieux de mes habitudes, histoire de ne pas trop être ridicule… Enfin, sachez que plus vous jouez, plus vous êtes « récompensés » par un système de médailles qui vous récompense (logique en même temps…) quand vous tuez tel nombre d’un ennemi spécifique, avec une arme en particulier et ainsi de suite. Je trouve ça vraiment gratifiant que de savoir que vous gagnez des points d’expériences quand vous jouez tout simplement. Il fallait le dire.

Démo d'Anthem™_20190127161013

En terme de technique pure et dure, cette bêta est ce qu’elle est : une bêta. Est-elle représentative du jeu final ? Je ne sais pas. Mais cette bêta se base sur une version du jeu datant de 6 semaines avant sa version gold (le jeu dans sa version 1.00). Déjà, j’espère que les temps de chargements seront soit revus, soit supprimés, puisque c’était limite-limite. J’ai aussi eu certains ralentissements quand j’utilisais le gros pouvoir de mon Javelin (des têtes chercheuses qui font d’énormes dégâts aux ennemis lockés) et donc un freeze lors d’une baston de boss dans une mission principale. Pour l’instant, nous parlons d’une phase bêta, donc je suis de l’avis de garder tout ça en tête mais de ne pas en tenir rigueur. Il faudra juste être vigilant quand aux premiers jours de la sortie du jeu, voir comment les serveurs se débrouilleront. En attendant, j’ai déjà vu pire ailleurs.

Démo d'Anthem™_20190127183805

 En ce qui concerne un premier avis temporaire et en me basant sur les heures que j’ai passé sur cette Bêta VIP, je partais avec un à priori (très) négatif mais comme vous avez pu le voir, mon avis à évoluer dans l’autre sens. Tant en terme de gameplay que l’univers en lui même, Anthem réussit là où The Division avait réussi à faire en son temps, c’est à dire, me surprendre positivement parlant mais aussi réussir à me garder dans son univers. J’émet donc un avis très positif au vu de ce que j’ai effectué durant la Bêta, à mon plus grand étonnement d’ailleurs.

Démo d'Anthem™_20190127164218

Néanmoins, étant donné que j’ai vraiment peur d’y jouer seul, je ne sais pas si je l’achèterais et que j’y jouerais. L’envie d’y aller est vraiment là. Mais le fait de devoir y jouer en coop pour réussir les missions me fait réfléchir. Il fut un temps où j’aurais dit non catégorique à un JV de ce genre. Les temps changent. Est-ce que je jouerais à Anthem quand il sortira ? Je ne sais pas moi même. Mais il se peut que je craque. La question étant de savoir sur quelle plateforme et avec qui ? Si je me retrouve seul, je pense que j’attendrais un peu mais Anthem m’a plu et me plaît.

Mise à jour après la démo publique du 1er au 3 février

Je compte bel et bien me prendre Anthem sur Xbox One à sa sortie le 22 février, malgré la petite polémique qui oblige même celles et ceux voulant y jouer en solo à s’acquitter d’un abonnement pour jouer en ligne sur consoles. Etant donné que j’ai l’intention d’y jouer en coop, cette polémique de taille, mais bon venant de EA, plus rien ne m’étonne, ne m’empêchera pas de me faire Anthem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s