Critique de Forza Horizon 3

Prenez une destination, prenez un catalogue de voitures toutes aussi folles les unes que les autres, prenez une organisation d’un festival qui n’a qu’un seul but, enchainer les courses, dans le fun et sans aucune prises de têtes. Imaginez maintenant l’Australie, au volant de la Lamborghini Centenario, direction le Festival Horizon. Imaginez vous, manette en main, vivre un rêve que tout bon fan de jeux de courses ose faire un jour dans sa vie. Bienvenue dans Forza Horizon 3.

Critique Forza Horizon 3 blog.jpg

Sachez qu’avant d’attaquer Forza Horizon 3, exclusivité Microsoft, je me suis fait l’opus précédent, fini 5 petits jours avant de découvrir ce troisième épisode. Cette critique se base sur environ une trentaine d’heures de jeu, même un peu plus.

FH 3 1.PNG

Welcome to Australia

FH 3 8.PNG

Après les Etats Unis dans le 1er épisode et le sud de la France et le nord de l’Italie dans le second opus, direction l’Australie. Si jamais vous n’avez jamais toucher un Forza Horizon, sachez que c’est la formule décomplexée de Forza Motorsport, que c’est développé par le studio Playground Games, dans un monde ouvert, avec une ambiance légère et sans réelle prise de tête autre que la conduite. Au contraire de la série principale, Forza Horizon se veut arcade mais avec une conduite un peu plus exigeante par rapport à un Need For Speed. Ce n’est absolument pas de la simulation mais ça vous demande quand même un minimum d’investissement dans la conduite. D’ailleurs, vous avez droit à plein d’options pour régler au mieux les assistances pilotages ou non, tout est fait pour que tout un chacun s’y plonge sans vraiment buter sur une quelconque difficulté. Donc, dans Forza Horizon 3 votre mission, si vous l’acceptez, c’est d’être (enfin) le boss du Festival Horizon d’Australie. Pas de panique cela dit, vous avez une assistante, Kaira, qui vous aide en permanence et Anna votre GPS (très) intelligent qui vous tape la discute, un peu comme K.I.T.T dans la série K2000. Il y a aussi la présence de Warren le mécano, qui vous aidera dans le garage et pour les trésors de grange un peu partout sur la carte, l’une des meilleures feature de la licence pour moi, qui vous demande d’aller rechercher une grange recelant une épave de voiture, qui une fois restaurée, vous permettra d’avoir une voiture gratuitement. Cette fois ci, la recherche de ces fameuses granges est grandement facilitée puisque vous avez droit à un drone (qui ne sert pas qu’à ça) et qui se montre redoutablement utile pour gagner un temps considérable.

FH 3 3.PNG

Une destination de rêve avec de quoi faire

FH 3 7.PNG

Forza Horizon 3 vous place dans le rôle du patron du Festival avec quand même la double casquette d’organisateur mais aussi de tête d’affiche. Vos exploits sont là pour vendre ce que fait de mieux le Festival alors que les précédents opus faisait de vous, l’Outsider, le pilote aux dents longues qui débarque de nulle part. Ici vous représentez le Festival en enchaînant les courses du Festival et les courses moins officielles. Le but, gagner, gagner et gagner, peu importe l’épreuve du moment entre courses sur bitume ou dans la nature. C’est simple sur le papier, mais les tracés des courses sont suffisament variées pour renouveler les plaisirs. Mais il n’y a pas que les courses qui vous feront gagner expérience (régi par un système de niveaux, vous donnant droit à un tirage au sort automatique donnant voiture unique ou crédits), crédits et followers (qui vous permettront d’ouvrir des festivals un peu partout sur la map et d’augmenter leur niveaux débloquant de nouvelles épreuves). Il y a aussi les défis collectors, les radars, les zones à risques, les zones de drift et plein d’autres joyeusetés qui m’auront retenu un sacré paquet d’heures… Sachez néanmoins que je ne liste pas tout le contenu présent dans ce Forza Horizon 3 mais qu’il y a une variété de contenu effarante entre les courses de rues, le Forzathon, la salle des ventes de voitures, les enchères, les convois entre potes connectés et les chansons de prouesses qui vous double vos points de prouesses durant une chanson. Alors même si je ne connais pas du tout mon temps de jeu (plus de trente heures je pense), sachez qu’à aucun moment, je n’ai ressenti la moindre répétitivité et la moindre lassitude. Forza Horizon 3 est un plaisir de tout les instants, tout le temps, que ce soit pendant une heure, deux heures et même un peu plus. Bref, Forza Horizon 3, c’est le paradis virtuel, même pour un joueur qui n’est pas très voiture en temps normal. Et puis l’Australie, revue et (légèrement) corrigée par Playground Games est absolument magnifique à parcourir, entre forêts, plages et routes sinueuses, l’Open World donne envie de se promener, sans forcément faire de courses, histoire d’avaler de la route, avec le mode photo pas loin… Bref, je m’y sent bien dans ce Forza Horizon 3, limite « comme à la maison ».

FH 3 10.PNG

Forza Horizon 3 versus Forza Horizon 2

FH 3 13.PNG

Dans Forza Horizon 2, le but était d’enchainer les championnats de 4 courses, au bout de 15 championnats, on a droit à une première finale et on recommence le processus pour une seconde finale. Ici, c’est différent et c’est surtout très varié, gommant net le sentiment de lassitude que j’avais ressenti durant la seconde moitié de Forza Horizon 2. Forza Horizon 3 est considéré par certains et certaines comme un « Forza Horizon 2.5 ». Sauf que c’est un peu plus compliqué que ça. Forza Horizon 3 est la preuve qu’une formule établie, claire et solide depuis le début peut être changée, remaniée et exécutée de bien des manières. En soit, Forza Horizon 3, c’est pareil que le précédent épisode mais exécuté d’une façon radicalement différente. Ici, on a toujours droit à des championnats de 3 ou 4 courses, mais aussi à des courses simples. La formule ne se répète plus et surtout évite la lassitude de toujours refaire la même chose inlassablement. Bref, Forza Horizon 3, c’est la maitrise, la perfection et l’insolence, le tout avec amour. Je note, pour finir, que Forza Horizon 3 est beaucoup plus généreux que le précédent opus. Plus de crédits, plus d’expérience, plus de voitures offertes, tout est fait pour qu’on soit toujours récompensés en permanence. Pour vous donnez plus de précision, il a fallu attendre la 1ère finale de Forza Horizon 2 pour avoir le million de crédits. Ici, j’ai déjà dépassé les deux millions alors que je suis super loin de la fin. En ce sens, je me permet de me faire des petits plaisirs et de me payer des voitures juste par envie, ce que je n’ai pas fait dans le précédent, puisqu’assez limité niveau crédits. Tout ça pour vous dire que je n’ai pas l’habitude qu’un jeu me gâte autant sans m’investir un peu pour être franc, et ça fait du bien.

FH 3 27.PNG

Graphismes, technique, bande son, voyons voir sous le capot

FH 3 32.PNG

D’un point de vue graphisme, Forza Horizon 3, même deux ans après sa sortie, est au dessus de tout, rien qu’en terme de concurrence direct (NFS Payback et The Crew 2 pour ne citer que ces deux là). Ni plus ni moins. Pourquoi s’épancher durant des lignes alors que les screenshots parleront pour Forza Horizon 3 ? Sachez juste que j’ai pris une énorme claque, même des heures après la découverte. Techniquement, c’est propre, même si il est arrivé deux retours interface et que chaque début de partie, le jeu « micro freeze » légèrement en promenade, peut être dû au fait que c’est une version démat’ et que la console est reliée au net. Néanmoins, aucun problème impactant l’expérience de jeu est à noter. Côté bande son, la variété prime. Vous avez de tout, rock, rap, musique classique, électro, house. C’est simple, j’affirme sans souci et je me repose sur le fait que je suis très difficile en terme de son, que tout le monde trouvera son bonheur. Le mien, je l’ai trouvé une fois de plus avec Horizon Bass Arena, où entre le DJ qui me fait rire par moment et la sélection de titres, je suis heureux de me promener avec du bon son, en permanence. Côté bruit des moteurs, je vous avoue que j’ai un peu baissé les sons vrombissants pour augmenter celui de la musique mais il m’arrive d’entendre certains gros moteurs et c’est plutôt bien foutu. Après, comme je le dit souvent, je ne suis pas non plus un grand connaisseur, sachez le. Je finis sur la version française d’office, qui à l’instar de FH 2, est totalement réussie de bout en bout, y compris les DJ qui sont eux aussi doublés, renforçant l’immersion. Bref, c’est peu courant de voir ça et je trouve ça totalement bluffant.

FH 3 25.PNG

Verdict

FH 3 42.PNG

Parfois il y a des bons JV, des très bons JV et il y a des JV au dessus de tout qualificatif. Forza Horizon 3 est de ceux là. Parfait dans tout ses domaines, généreux, amoureux de son joueur et de sa joueuse, beau à en tomber et surtout intelligent. Je n’ai réellement rien à reprocher à Forza Horizon 3, qui est pour moi un fantasme devenu réalité. J’oserais même parler de paradis manette en main, le genre de JV qui te fait du bien sans même t’en rendre compte. Addictif, fun, superbe, avec une conduite qui donne tout le temps envie de se promener, Forza Horizon 3 est un bonbon acidulé, un bol de céréales nocturne, un bonheur de tout les instants. Bref, des JV comme ça, j’en veut bien tout les jours.

FH 3 6.PNG

Les + :

FH 3 22.PNG

  • Graphiquement, ce n’est plus une claque, mais un bon petit passage à tabac à cinq eud’dessus
  • Certains panoramas, la nuit précisément, où c’est juste magnifique
  • Horizon Bass Arena, où c’est juste de la bonne, entre le DJ Scott Tyler et la sélection de titres variés, pour tout les goûts, et surtout bah c’est de la bonne tu voit ouais
  • Un choix de voitures ahurissant
  • Les trésors de grange, où le nombre à été doublé par rapport à FH 2
  • Le drone, qui est vachement utile pour chercher un peu plus vite les trésors de grange et faire des screenshots ici et là
  • Le mode photo, ce petit pote fidèle ❤
  • Une durée de vie hallucinante, sans ressentir une moindre lassitude
  • La conduite, c’est quelque chose d’assez dingue et immersive
  • La vue intérieure, c’est juste ouffisime de se promener au volant de la voiture de ses rêves en fait
  • Une générosité de véhicules, de crédit et d’expérience vraiment bienvenue, ça fait du bien d’être constamment récompensé pour juste jouer
  • Une ambiance légère, sans aucune prise de tête, on se détend, on est bien bordel
  • Une Version Française vraiment excellente

FH 3 11.PNG

Les – :

FH 3 53.PNG

  • Le fait de perdre son compteur de prouesses à cause d’une collision adverse, ce serait bien de supprimer ça pour le prochain épisode
  • Mais qu’est-ce que vous foutez encore ici, vous ? Allez jouer à Forza Horizon 3 IMMEDIATEMENT NAN MAIS OH

FH 3 18.PNG

Son appréciation

FH 3 28.PNG

Magnifique, généreux, intelligent, avec une durée de vie hallucinante, Forza Horizon 3 est une véritable leçon dans les règles de l’art. Si il n’y avait qu’un seul JV de courses à retenir, c’est bel et bien Forza Horizon 3. Est-ce que Playground Games réussira à aller encore plus loin avec le prochain opus ? La seule chose de vraiment certaine, c’est que la formule sera différente qui fera que Forza Horizon 3 et 4, seront des destinations virtuelles obligatoires pour l’amatrice et l’amateur de belles cylindrées, sans forcément bouger de chez soi.

*Critique et screenshots réalisés à partir d’une version Xbox One dématérialisée comprise dans le pack avec la Xbox One S, acheté par mes soins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s