Retour sur cet E3 2017

Les années s’enchaînent et se ressemblent, l’année dernière, je vous récapitulais ma vision de l’E3 2016. Nous sommes donc un an plus tard et voici que je vous parle de « mon » E3 2017. Conférences après conférences, du moins celles que je voulait regarder, où j’ai même fini par presque tout regarder d’ailleurs, je vous parle de cet E3 2017 tranquillement, au chaud. Allez, nous sommes lancés, yeah 🙂

Article blog E3 2017

Le but de cet article n’est pas d’en faire un récap fidèle comme les rédactions de JV mais de vous proposer ma vision de mon E3 2017.

Exceptionnellement cette année, je vous propose un invité de marque, en la personne de Lucian Blight. Lui comme moi, n’avons pas du tout la même vision de notre passion, c’est pourquoi nous avons décidé de nous associés un court instant afin de vous offrir un article ayant deux visions radicalement différentes 🙂 Un mot sur le bougre, rédacteur et blogueur (son blog : Lucians-lair.fr), nous nous connaissons plutôt bien et supportons l’autre sur Twitter (@Lucian_Blight1). L’idée de nos deux avis étant de vous proposez à vous, deux visions de cet E3 2017, ni plus ni moins.

La conférence EA

EA E32017.jpg

Honneur à l’invité, on attaque donc avec le point de vue de Lucian :

Bon je vais être honnête, je ne l’ai pas regardé en live vu que le contenu prévu de cette conférence ne m’intéressait pas vraiment. J’ai donc pu la voir en différé et passer ce qui n’était pas intéressant (soit les 8/10 de la vidéo !).

Ce qui ressort le plus de cette conférence est que Electronics Arts ne sort absolument pas de ses rails, un Battlefront 2, une extension de Battlefield 1, ses versions 2018 sportives, etc… Tout ça honnêtement ne m’intéresse pas mais c’est la colonne vertébrale de l’éditeur et cela comblera les fans j’en suis sûr…

Parlons de Need for Speed un petit peu. Payback est mis en avant comme le digne successeur de Underground, courte série la plus, et de loin, plébiscité par les fans (dont je fais partie). Manque de bol, l’itération précédente se targuait déjà comme le successeur et même s’il en avait l’odeur il était TRES loin de son ancêtre.

Non, Payback se rapproche beaucoup plus d’Undercover qui n’était pas spécialement mauvais mais en dessous de Most Wanted, lui-même inférieur à Underground, mais bon sans y toucher difficile de se donner un avis. Espérons juste que la maniabilité sera aussi proche d’un Most Wanted que du Need for Speed d’il y a 2 ans. Par contre c’est une très bonne idée d’avoir gardé le système de personnalisation de ce dernier qui était à la fois simple à appréhender tout en étant complet. D’après les vidéos il pousse encore plus loin le concept via la retape de véritable épave et la transformation complète d’un véhicule (comme on a pu le voir avec la coccinelle).

Les seules vraies surprises de cette conférence sont A Way Out et Anthem. Le premier est vraiment original car totalement en coopération, n’espérez même pas le faire seul, c’est tout simplement impossible. C’est un vrai risque car A Way Out va demander une forte collaboration pour permettre à ces deux « gueules » (comprenez qu’ils n’ont pas la tronche de héros standards) de sortir de prison et survivre à l’extérieur.

Ce jeu parlera aux gens ayant l’habitude de jouer ensemble et d’après les vidéos proposera un monde assez complet et très adulte. Seul le graphisme et l’animation semble perfectible mais il a le temps de s’améliorer…

Passons à Anthem par Bioware. On avait l’information d’une nouvelle licence de la part des créateurs de Dragon Age et Mass Effect, mais j’ai été le premier surpris à voir à quel point Anthem semble proche du second, quoi qu’avec un petit côté Horizon fort intéressant. En tout cas moi je suis plus qu’intéressé !!

La conférence EA est donc complète avec des suites, du jeu original et de la hype pour tout le monde, et très agréable à voir en replay sans la tonne de blabla pas forcément intéressant.  Une bonne surprise donc.

Les seules vraies surprises de cette conférence sont A Way Out et Anthem.

anthem-3.jpg

Mon point de vue :

De ce que je retient le plus de cette conférence EA, c’est le fait que déjà, au niveau rythme, EA ne prend toujours pas l’effort de la rendre agréable à la suivre mais aussi que le sport à une place toujours aussi prépondérante dans le catalogue. En ce sens, je n’ai retenu que deux JV qui m’ont séduits ou fait de l’oeil :

Need For Speed Payback : Le nouveaux jeu de Ghost Games s’est montré en trailer de gameplay et il faut bien dire que le bougre m’a plutôt séduit en bien. J’ai aimé ce que j’ai y ai vu, c’est à dire une course poursuite sur l’autoroute à la poursuite d’un camion renfermant une bagnole convoité par notre couple de héros de circonstance. De ce que je voit, le studio aurait abandonner l’idée de filmer de vrais acteurs et actrices et je dois dire que si c’est vraiment le cas, que c’est une bonne idée. Ensuite, il y a ces fameux takedowns tout droit issus des Burnout. Chacun jugera, moi j’aime ça, ça ne me dérange pas. Graphiquement parlant, difficile de se faire un avis précis, mais il a l’air d’être assez joli à l’oeil. Reste à voir une fois sorti donc.

A Way Out : Le nouveau jeu du développeur derrière Brother A Tales Of Two Sons nous permettra donc de faire équipe avec une vraie personne, locale et/ou en réseau afin d’incarner la moitié d’un duo désireux de s’échapper d’une prison. Entre jeu cinématographique avec un gameplay vous obligeant à réellement faire équipe avec une personne de chair et d’os, A Way Out se veut être une expérience exclusivement coop. Ce qui veut dire que tout seul, ça va être compliqué d’y jouer. Si vous avez de quoi dans votre entourage, ce jeu peut être une occasion de passer du temps avec votre moitié, ami(e) ou que sais-je. Sinon, passez votre chemin, j’en ai bien peur.

La conférence Xbox/Microsoft

E32017 MS.jpg

De mon point de vue (attention, propos pouvant choquer les âmes sensible) :

Chaque année, j’ai ce petit espoir qui me dit que peut être Microsoft va se mettre à annoncer tout plein d’exclues, plein de JV bien intéressants (notez bien ce putain de mot), qu’il va me donner envie de leur prendre leur One et enfin diversifier un peu plus mon champ des possibles. Cela dit, je m’était dit que cette année, c’était la dernière fois que je leur offrait cette chance là. Surtout après Scalebound. Microsoft n’a, pour moi, pas saisi cette chance. J’ai regardé l’intégralité du show, qui fut très bien rythmé, très bien foutu, de ce côté là, je n’ai absolument rien à dire, mais pour moi Microsoft n’a absolument pas compris que la puissance, tu as beau l’avoir (c’est cool, je dit pas) mais sans maitrise, sans munitions, c’est inutile. Leur Xbox X est un beau joujou, que je trouve réellement magnifique (de toute façon, je n’ai pas de One donc si l’envie m’en prend, c’est celle là que je prendrais direct) mais le reste, outch. Je pose la question : Dites donc Microsoft, ils sont où tes grosses exclues ? C’est pas tes JV indés quand même ? C’est pas ton énième Forza Motorsport quarante douze ? Alors ? Elle est où ton exclue porte étendard ? Tu sais, ton exclue maitre, celle qui peut faire vendre tes One par paquet de vingt ? Où est ta prise de risque ? C’est pas la rétro compatibilité Xbox quand même ? Oui Microsoft, tu as voulu priorisé avant tout la quantité, mais au détriment de la qualité. De ce que je voit moi, ancien joueur pendant 8 putains d’années sur 360, bah c’est le néant créatif. C’est le mot. En fait, Microsoft, tu me fait penser à cet enfant qui se fait acheter un cahier de 100 pages, qui dessine 100 dessins et qui les montre a ses parents dans l’espoir qu’un de ses dessins les impressionne. Microsoft. Mon bon Microsoft, mon Philou Spencer, excellent orateur sur scène, toi qui entend ton nom être hurlé lors de l’annonce majestueuse de la rétro Xbox alors que sur ta One, c’est le vide abyssal. Tu sais ce qui m’a fait rêver hier soir ? Moi le blasé qui pourrait ptet bosser chez le site Gamekult ? C’est Life Is Strange Before the storm, c’est Metro Exodus, c’est le court gameplay de Shadow Of War que j’y ai vu, c’est le gameplay de AC Origins. Des titres multi plateformes. A une conf’ Microsoft. Moi même en écrivant ces lignes, je n’y croit toujours pas. Je ne croit toujours pas qu’on puisse me traiter de hater quand je tient les propos que sont les miens sur ta situation. Mes propos ne sont pas de la haine ni du mépris. Mais de la déception mélangée avec de l’amertume. Le Microsoft qui m’a fait aimer ma 360 pendant 8 ans et ses 5 exclues qui se battaient en duel, même si je m’en foutais, est mort. Peut être qu’un jour, tu réalisera que sans maitrise, la puissance ne sert à rien. Que sans grosses munitions digne de ce nom, tu n’arrivera jamais à concurrencer ton voisin qui lui à parfaitement compris que pour parler à tout le monde, il fallait avant tout soi même prendre des gros risques, pas des risque de façade. Et puis, on va finir en beauté sur Bioware et son « nouveau » JV là, Anthem. Je vais pas y aller par quatre chemins, mais direct, Bioware me dégoute. Le Bioware que j’ai tant aimé avec ses Dragon Age et ses Mass Effect (même Andromeda tiens) est tombé bien bas. Limite, le studio s’apprête à trouver du pétrole. Vous allez me dire qu’il est bien trop tôt pour émettre un jugement mais je vous dit carrément le contraire. Jeu en coop, Anthem mise tout, absolument tout sur ses graphismes. Son univers est archi ultra vu et revu, essoré jusqu’à la moelle. Sur cette gen, si je dois faire le décompte des JV en coop comme Anthem, je crois que j’ai pas fini. Quand j’ai vu Anthem, j’ai eu le sentiment d’avoir été pris pour une buse avec Mass Effect Andromeda en début d’année tant c’est le jour et la nuit entre les deux softs. Décidément, cette génération, elle en compte des JV plat, risible, quelconque, fade, sans personnalité. Mais bon, comme ça se vend par palette, pourquoi changer ?

FM7.jpg

Du côté de Lucian

Probablement la conférence que j’attendais le plus, notamment avec la présentation officielle de la Xbox One X anciennement projet Scorpio. Il faut dire que j’étais à la fois rassuré et déçu (oui c’est possible !).

Tout d’abord parlons du gros morceau, La Xbox One X. Microsoft a été conforme à ce qu’il avait annoncé, soit une console Premium très puissante et toute petite pour le coup (ils ont enfin compris qu’une console ne doit pas forcément faire la taille d’un ampli audio/vidéo !), proposant un rendu graphique supérieure à la concurrence (et donc à la PS4 Pro) à un prix lui aussi Premium, soit 499€. Si certains ont déjà hurler à la console hors de prix, il faut savoir qu’elle n’est que 100€ plus chère qu’une PS4 Pro pour des performances bien supérieures, c’est donc logique. Pour les PCistes, il va être difficile de trouver un PC aussi performants (et contenant un système de refroidissement en water cooling) au même prix. Alors la question, c’est vaut-elle le coût ? Eh bien oui et non. Oui pour le profil PlayStation 4 Pro qui va vouloir profiter tout de suite de ses jeux futurs et passés avec la meilleure qualité graphique possible, cette personne aura également une TV 4K (sinon ça ne sert pas à grande chose ^^). L’avantage de la One X pour les cinéphiles est qu’elle pourra lire les Blu-Ray 4K ce qui n’est pas rien vu les prix des lecteurs sur le marché (environ 200€ pour un bon lecteur).

Parlons jeux maintenant. Ce coup-ci j’ai été plutôt déçu car Microsoft n’a pas réellement de vraies grosses exclusivités, celles qui parlent à tout le monde et donne envie d’acheter la console. Oh il y a bien sûr Forza Motorsport 7 qui proposera de magnifiques graphismes en 60fps mais question originalité on repassera ! (Ah s’il y a des trucks de courses maintenant !! (sic)). Il y a aussi l’annonce de la rétrocompatibilité avec les jeux de la première Xbox, Crimson Skies étant le premier, mais autant j’étais ravi pour les jeux 360 autant là je m’en cogne un peu… Au final et ce malgré un bon nombre de jeux dévoilés en « World Premiere », il n’y a pas de killer app cette année chez Microsoft.

Je vais paraître dur mais que ce soit Sea of Thieves où je cherche encore l’intérêt à long terme, Crackdown 3 qui a complètement changé sa palette graphique pour devenir un jeu en Cel-Shading franchement pas du meilleur cru. Pourquoi ont-ils changé ça ? La dernière vidéo était vide et même gênante avec l’acteur au début de celle-ci… Enfin Ori and the Will of the Wisps aux graphismes toujours aussi envoutants va devoir quand même innover parce qu’il ne pourra pas que compter sur ce qui en a fait une belle surprise en 2015.

Heureusement, d’excellents futurs jeux seront quand même là via les éditeurs tiers comme Métro Exodus qui a proposé un très beau trailer promettant un monde ouvert avec de belles possibilités de combats ou encore le mystérieux Assassin’s Creed Origins dans l’Egypte antique à la commande de ce qui semble être le tout premier Assassin ! J’ai particulièrement apprécié le fait que la vision d’aigle soit remplacée par un… véritable aigle, comme pour montrer l’aspect embryonnaire de la confrérie (même si la bestiole semble être capable de voir à travers les murs o_O). Le système de combat semble lui aussi tout nouveau avec l’ajout d’un bouclier dans l’arsenal du héros. Bref, cette présentation m’a donné envie d’y jouer.

State of Decay 2 est intéressant même si clairement orienté multijoueur, il devrait plaire à tout fan de The Walking Dead avec la possibilité de créer sa propre Alexandria. Idem pour le nouveau DragonBall Fighters Z, le nouveau jeu de combat en 2.5D (comprenez par là des décors en 3D et des personnages en 2D) simplement sublime, on croirait voir le dessin animé ! Puis la préquelle de Life is Strange avec 3 nouveaux épisodes, et enfin la grosse tarte graphique de cette conférence, présenté par Phil Spencer comme le futur de Xbox, Anthem.

Alors qu’on soit clair, techniquement parlant Anthem tue tout ce qui bouge (du moins pour le moment), c’est juste incroyable. La profondeur de champs, le détail sur les visages des personnages, les effets météos sont bluffant. On reconnait bien la patte de Bioware et l’influence directe de Mass Effect (on retrouve par exemple les trois combinaisons de techniques LB, RB et LB+RB) où le système de visée. Là où le jeu me fait peur est son concept très proche de Destiny. Plusieurs types d’Exo-Suit (classe ?) totalement personnalisables, un système de loot classique qui aura son importance (comme dit dans la vidéo « hey tu t’es équipé d’un mortier ? » « Oui je l’ai looté le week-end dernier »), coopération possible à deux (pour les quêtes classiques) voir 4 (pour les donjons), ça vous rappelle quelque chose ? Nous qui sommes habitués d’avoir une histoire poussée avec Bioware (j’en entends au loin râler sur cette phrase), sera-t-elle sacrifiée sur l’autel du monde ouvert bac à sable avec uniquement de la quête fedex et du donjon à farmer pour avoir la plus kikoo des armures ? Bonne question…

Au final cette conférence d’1h45 fut rapide, oui c’est paradoxal, avec très peu de temps mort et moins de blabla que d’habitude. J’ai aussi retrouvé la célèbre traductrice française au timbre de voix improbable (c’est marrant 2min mais je suis repassé en VO après) et cela m’a fait plaisir. Microsoft semble avoir compris son erreur de communication avec la Xbox One et n’a donné que le minimum syndical en information sur la Xbox One X. Par contre, ils sont presque inexistants en grosse exclusivité, ce qui les positionne encore une fois derrière Sony, qui va se faire un malin plaisir de matraquer le joueur de véritables exclusivités. Je peux d’ores et déjà dire, sans avoir vu la conférence du constructeur Japonais que Microsoft a déjà perdu cette partie de la guerre…

La conférence Bethesda

E3 2017 Bethesda.jpg

L’opinion de Lucian :

30 minutes, elle n’a duré que 30 minutes mais parfaitement maitrisée. Sur le thème de Bethesda Land avec une patte graphique spécifique à l’éditeur, ce dernier nous a encore une fois présenté son line up de fin d’année. Tout ce qui a été montré sera disponible à Noël 2017. Il y a d’abord les deux jeux optimisé réalité virtuelle avec Fallout 4 VR et Doom VFR (attention aux nausées avec celui-là). Si le premier colle parfaitement avec l’accessoire, j’ai un peu peur que Doom VFR ne soit trop mollasson comparé à son homologue « Standard ». Et si ce n’est pas le cas, les séances de jeu risque d’être éprouvante… Bethesda s’est aussi enorgueilli de l’accessibilité des mods pour Fallout 4 et Skyrim Spéciale Edition. Dans ce but le Création Club aura pour tâche de faciliter la création de ces derniers et faire vivre encore plus longtemps ces deux licences. Les bidouilleurs seront ravis, moi je m’en fiche comme de ma première paire de chaussettes.

Sans transition, l’éditeur nous as dévoilés les deux nouvelles IP qui n’étaient plus vraiment un secret. Si The Evil Within 2 a proposé une vidéo malsaine et amoureusement gore, je suis devenu fan de celle annonçant Wolfenstein II The New Colossus ! Complètement décalée et très fun elle m’a grave donné envie d’y jouer, surtout parce que B.J. Blazkowicz n’est finalement pas mort ! Cette nouvelle itération n’inventera certes pas la poudre, mais on s’en fout, on pourra défourailler du nazi pour notre plus grand plaisir. De plus, l’humour semble lui aussi être au rendez-vous.

Bethesda a bien rempli sa petite conférence que ce soit avec le nouveau DLC de Dishonored ou encore Quake Champions (dont je me fous éperdument) avec du contenu solide mais au combien peu original. L’éditeur semble se plaire dans son confort et n’osera pas en 2017 de nouvelles choses. Bien évidemment, je suis triste de ne pas avoir vu un nouvel Elder Scrolls…

Wolfenstein.jpg

Mon point de vue :

Au départ, je pensais voir cette conf’ en rattrapage mais au final, je l’ai vu en direct, à 6h au matin, un oeil fermé et l’autre semi ouvert… Et je vous avoue qu’au final, j’en ressort un poil sur ma faim. Je m’étais hypé tout seul sur cette fameuse rumeur de RPG spatial, rêvant d’un truc comme un Fallout la tête en l’air. Et j’ai pas eu ce que je voulais. Mais c’est de ma faute, je me suis hypé tout seul comme un grand, j’ai attendu quelque chose comme un enfant, nan j’assume, c’est de ma faute. Pas la tienne Bethesda. J’en ressort mine de rien avec les annonces de The Evil Within 2 et Wolfenstein II The New Colossus mais quand même, ça manquait de Pete Hines que j’adore, ça manquait de quelque chose. J’évoque pas le stand alone de Dishonored 2, Dishonored la mort de l’Outsider, parce que ça ne m’intéresse pas. Je trouve même que c’est tiré un peu trop sur la corde sur l’univers de Dishonored alors qu’au contraire, je n’aurais pas dit non sur une extension de Prey… Peut être une prochaine fois.

La conférence Ubisoft

ubisofte32017

De mon côté :

Je t’aime Ubi. De tout mon petit coeur, même si ces derniers temps, c’est les montagnes russes niveau émotions avec toi. Mais chaque année, j’avais ce petit rituel devant ta conf’ E3, c’était de pouvoir admirer la magnifique Aisha Tyler. Et cette année, tu m’a privé de ce petit plaisir. Bon, pas grave, tu va m’annoncer le retour  de mon second héros préféré, celui qui m’a fait aimer l’infiltration, c’est à dire Sam Fisher dans Splinter Cell. Putain, même ça, j’en suis puni. Je me demande bien pourquoi Ubisoft tu me prive de ces petits plaisirs que j’ai avec toi… M’enfin. J’ai quand même eu des petits frissons avec The Crew 2, que j’attends impatiemment (même si j’ai hâte de la bêta avant !), j’ai pleuré avec toi à la fin de la conférence parce que oui je t’aime Ubisoft. J’ai pris un pied d’enfer avec le gameplay de Far Cry 5, putain Ubisoft, un chien quoi. Un putain de wouf-wouf que je vais lâcher sur ces méchants pas gentils suprémacistes putain. Putain j’ai hâte. Mais tu m’a aussi laissé de marbre devant ta nouvelle IP inspirée des batailles navales de AC III et Black Flag, j’ai pas non plus trop bien compris le gameplay de l’entente Mario et les lapins Crétins et surtout tu me confirme bien que je ne doit plus regarder quoi que soit sur Assassin’s Creed Origins sous peine de spoil violant (selon moi hein). D’ailleurs, un mot sur ce retour en force d’Assassin’s Creed. Vous voyez bien qu’il lui faut bien deux ans en gestation pour le laisser s’exprimer. Hé oui. Tu as fini ta conf’ sur un certain Beyond Good And Evil 2 qui ne m’est pas destiné mais qui m’a attendri dans l’émotion de Michel Ancel. C’était bon, c’était beau, c’était maitrisé, mais ça manquait de quelque chose. Ah oui, du retour de Splinter Cell. Et de la présence d’Aisha Tyler.

assassins-creed-origins-wallpaper-logo-xbox-one-nat-games-1280x720.jpg

Le point de vue de Lucian :

Etrangement, je n’attendais pas grand-chose de cette conférence car d’une part je pensais savoir ce qu’il y aura (The Crew 2, Assassin’s Creed Origins et Far Cry 5) et j’ai pris l’habitude qu’Ubisoft se repose sur ses acquis. J’avais tort !

Tout d’abord on a rapidement ressenti une forte émotion tout au long de cette conférence, que ce soit Yves Guillemot, ou même les employés, on a pu voir l’année difficile passée (merci Bolloré..), ensuite l’arrivé de Miyamoto a fait évolué cette présentation au statut supérieur. Ensuite il y a eu un grand nombre de jeux présentés, dans presque tous les styles et pour tous les publics, mais surtout beaucoup de nouvelles IP ce qui au vu des autres éditeurs de jeux vidéo, une performance.

Commençons par l’excellent concept du cross-over entre l’univers de Mario et celui des Lapins Crétins nommé Mario+Les lapins crétins Kingdom Battle. Un vrai petit RPG stratégique au combat en tour par tour sur Switch. Original et axé sur l’humour débile des lapins, il est vraiment rafraichissant de voir Nintendo s’ouvrir et accepter que l’on déforme son monde comme ça. Ce jeu me donnerait presque envie d’acheter une Switch ! Le suivant fut Assassin’s Creed Origins, déjà présenté pendant la conférence Microsoft, cette nouvelle vidéo a confirmé mon nouvel intérêt pour la licence. Au contraire de The Crew qui ne m’a pas du tout attiré et ceux malgré sa promesse de pouvoir piloter tout ce qui peut être pilotable. Le gameplay va devoir être au petit oignon pour pouvoir passer du hors-bord à l’hélicoptère en passant par les buggys et les formule 1 !! Vu celle du premier, je passe clairement mon tour…

Le prochain South Park s’annonce aussi voire plus barré que le premier et il fera évidemment parti de ma ludothèque même si au final il reste assez classique comparé au premier épisode. Ce qui m’amène à mon coup de cœur de cette conférence, Skull and Bones. Cette nouvelle licence a été conçue par l’équipe qui s’est occupé des batailles navales d’Assassin’s Creed Black Flag. Cette fois c’est le jeu entier qui est centré sur ce point. Conçu comme un action-aventure dans un monde ouvert avec des éléments RPG, on pourra personnaliser son navire, gérer une flotte et jouer seul ou en coopération. Un multijoueur 5vs5 très intéressant sera également disponible. Vous l’aurez compris je suis à fond sur ce produit.

Enfin et en conclusion de cette conférence, le prochain Far Cry, situé dans le Montana où nous jouerons l’adjoint du shériff contre une secte religieuse extrémiste. La vidéo de gameplay a été plutôt claire, nous serons en terrain connu. Probablement le jeu le moins original de la série mais qui sera, j’en suis sûr suffisamment fun pour qu’on s’y attarde en février !

En résumé, cette conférence fut excellente, complète et avec une pointe d’émotion, comme si Ubisoft souhaitait montrer au monde qu’ils tenaient le coup et qu’ils avaient toujours la volonté de continuer à innover. Bref, un gros bras d’honneur à l’ogre Bolloré…

La conférence Sony/PlayStation

playstation-experience-2017.jpg

L’opinion de Lucian :

Sony, leader du marché console, avait fait une présentation époustouflante l’année dernière à base de vidéo d’exclusivités comme s’il en pleuvait et d’annonces tonitruantes (coucou FF7 remake). Et bien cette année, vous reprenez quasiment la même chose sans aucune arlésienne et ça vous donnera mon ressentit sur celle de 2017. Alors oui il y a eu d’excellents jeux présentés comme la future bombe God Of War avec une nouvelle séance de gameplay montrant un serpent géant (Jörmungandr ou Léviathan au choix), ou l’intriguant Days Gone avec ses zombies tout droit sortie de World War Z mais on les connaissait déjà l’année dernière et à part une nouvelle séquence de gameplay et une date pour 2018 bah rien de nouveau…

Coté nouveautés il y a bien eu l’annonce de Monster Hunter World aux graphismes poussés (même si j’ai trouvé le design du héros horrible) mais il sera aussi disponible sur Xbox One, mais la plupart étaient réservés pour le PlayStation VR avec notamment Skyrim VR ou Starchild, même si j’ai du mal à comprendre l’intérêt du casque pour celui-là. Je ne parle pas du jeu de pêche basé sur Final Fantasy XV, car je vais m’énerver… Nan le seul jeu qui valait vraiment le détour ET l’intérêt du VR était Moss, ou vous devez aider un lapin à se déplacer dans des lieux bourrés de pièges…

L’autre grosse nouveauté était Détroit où cette fois on nous as montrés les nombreux choix à faire durant le jeu, ces derniers pouvant totalement modifier le cours de l’histoire. Sur le papier cela à l’air super, sur la vidéo aussi. C’est beau et l’histoire semble très intéressante mais Détroit ne serait-il pas au final qu’un roman interactif ? Aucune scène d’actions n’a été montrée et seul quelques QTE se sont affichés. Je suis donc plutôt méfiant encore…

Finalement, à peine 1h après le début de la conférence PlayStation, le dernier jeu montré à réussi à éclipser tous les autres. Une longue vidéo de gameplay de Spiderman a montré qu’on pouvait s’inspirer des autres (les Batman) tout en se l’appropriant. Les différentes phases se sont enchainés très vite avec l’humour et l’élasticité propre au personnage de Marvel. Tout simplement bluffant. Je ne suis pas un grand fan des Comics mais ce jeu donne vraiment envie de se prendre pour l’homme araignée.

Au final la conférence de Sony n’a tourné que ses acquis, montrant aux yeux de tous qui était le boss et que cette année il n’avait pas d’efforts à faire. C’est dommage car tous les autres ont fait le nécessaire pour se différencier. Bien sur l’annonce d’une extension d’Horizon Zero Dawn a fait son petit effet ainsi qu’une nouvelle vidéo de Uncharted Lost Legacy ou encore le remaster de Shadow of Colossus, mais il n’y avait pas la magie de l’année dernière et la plupart des produits ne seront pas disponible avant 2018…

Spiderman PS4.jpg

Mon point de vue :

Tout le monde du côté des fanboys pro-PlayStation s’accordaient à dire qu’après la conf’ «  »pourrie » » de MS, PlayStation leur porterait l’estocade de trop, de celle qui te tuerait n’importe qui. Sauf que bah non en fait et c’est bien fait pour nos gueules. Parce que d’une part, PlayStation à bien compris que c’était devenu inutile de sortir le gros show de fou furieux comme l’année dernière mais qu’aussi que quoi que fasse PlayStation, ses fans les plus hardcores (ou leur groupies, c’est selon) leur boufferais dans la main. C’est ce qui se passe lors de l’écriture de ce passage. J’en lit des horreurs un peu partout… Mais c’est bien, ça équilibre la stupidité des pro-MS, au moins une chose qui ne change pas, c’est déjà ça de pris. Mais, il y a eu quand même du croustillant, entre le gameplay de God Of War, celui de Days Gone qui confirme bien mon intérêt pour lui, le gameplay de Detroit Become Human, qui confirme lui aussi et une fois de plus l’excellente forme du sieur Cage. Lequel démontre encore, si il y avait besoin, qu’il maitrise parfaitement son sujet dans le jeu narratif qu’il à l’habitude de nous proposer. Pas besoin d’en dire plus, mais j’ai vraiment hâte de mieux vous en parler, une fois celui ci accompli. Guerrilla était eux aussi de la partie avec l’annonce de l’extension (tout le monde parle de DLC cela dit, je suis un peu perdu dans cette histoire…) pour Horizon Zero Dawn, un gros trailer pour Uncharted Lost Legacy, le retour de Monster Hunter, de Shadow Of Colossus dans un remaster HD « clinquant » (et encore, je suis gentil là). Puis ça s’est fini sur du gameplay du fameux Spiderman by Insomniac Games. Quand bien même, je ne peut pas sentir Marvel et encore moins Spider Man (sacrée coincidence), il faut bien admettre que le studio à eu la chance qu’un certain Batman Arkham sorte avant, je me demande bien comment il aurait été sans cette inspiration… D’ailleurs, il se pourrait bien que je lui accorde mes 70€ prix de vente conseillée à cette exclu PS4 si à sa sortie, il n’a personne de mieux en face de lui. Mais, le jeu rendra justice à l’homme araignée sans doute possible, une bonne nouvelle pour ses fans. Cette conf’ PlayStation manquait de quelque chose. Bah oui, ça manquait de folie un peu, voir même beaucoup. En ce qui me concerne, outre le fait de m’être levé à 3 heures du matin juste pour « ça », ça ne m’étonne plus. Pourquoi se bouger le fion alors que Sony est leader et que ça « roule » sur le concurrent direct qui se concentre sur le hardware au détriment du software ? D’ailleurs, il était pas prévu du gameplay du solo de Star Wars Battlefront II ? Moi qui attendait aussi un peu de gameplay de Vampyr ainsi que son jour de sortie en novembre (je vous rappel qu’il est sponsorisé par PlayStation toussa), j’ai même pas eu ma portion de bouffe au final. Donc pas vraiment déçu mais je me suis levé au milieu de la nuit pour rien.

Le Nintendo Direct (hé oui !)

Nintendo e3 2017.jpg

Mon opinion :

C’est la première année que le Nintendo Direct revêt une importance pour moi puisque je suis curieux sur deux titres Nintendo : le retour de No More Heroes sur Switch et le Pokémon Ultra Sun and Moon. Et c’est finalement sur le retour inespéré d’un titre de mon enfance qui m’a fait rêver : Metroid. A la fois avec Metroid Prime 4 sur Switch et Metroid sur 3ds le 15 septembre, je ne m’attendais pas à ça et je suis donc resté un peu sur le cul. Ne parlons même pas de l’annonce d’un RPG Pokémon sur Switch… Décidément, il me faudra bien cette dernière. C’est devenu une évidence pour moi. Quand bien même, aucune nouvelle de No More Heroes ou de Pokémon Ultra Sun and Moon, la conf’ Nintendo m’a surpris en bien. Il n’aura suffit que de deux annonces après tout…

mermetroidprime_197183

Du côté de Lucian :

Bon je vais être honnête, Nintendo et moi avons pris des chemins opposés depuis la Game Cube et ce n’est ni la Wii, ni la Wii U ni la Switch qui fait que je me suis rapproché de ce dernier. Seul ma 3Ds tourne encore à cause d’un ou deux RPGs et des Fire Emblem (qu’il n’y aura plus d’ailleurs…) J’ai donc totalement zappé le Nintendo Direct. Mais Nintendo a sorti le grand jeu avec dans le désordre un Metroïd Prime 4, Mario Odyssey, Rocket League sur switch et en cross platform en multi avec la Xbox One et PC (pas Ps4) et toute la panoplie habituelle de l’éditeur/constructeur pour attirer le fan de Nintendo. Je ne commenterai pas plus vu que cela ne me parle absolument pas.

Le mot de la fin de Lucian :

Cette année est une année de transition avec beaucoup de gros titres pour 2018, comme si les éditeurs avaient pas envie de prendre de risque en 2017 et ne se contentait que de sortir les licences connues cette année. Microsoft comme Sony n’auront presque rien comme jeu inédit et exclusif, au grand dam du premier qui sort sa console premium le 7 Novembre. Alors oui, on aura largement de quoi faire cette fin d’année mais quand même ce salon n’a pas été « magique ». Il y a de grands absents comme Kingdom Hearts 3 (nouvelle arlésienne), FF7 remake, Dragon Quest XI et j’en passe.

Il suffit que je regarde la liste de jeux que je prendrais day one et ceux pour lesquelles j’hésite encore pour me dire que finalement, autant de jeux en 2018 nous arrange tous. Malgré ce manque d’originalité général, l’E3 cuvé 2017 fut solide et centré sur le jeu. Je remercie d’ailleurs les conférenciers (même Microsoft a fortement réduit son blabla) d’avoir réduit au minimum, voir totalement supprimer les speechs inutiles entre les vidéos. Mention spéciale à Ubisoft qui a fait la meilleure présentation cette année.

La liste d’achat de Lucian en « day one » :

  • Uncharted Lost Legacy
  • Final Fantasy XII Zodiac Age
  • Assassin’s Creed Origins
  • South Park l’annale du destin
  • Wolfenstein II The New Colossus
  • Vampyr

La liste des jeux à surveiller de Lucian :

  • L’ombre de la Guerre (peu certains, le précédent m’a beaucoup déçu)
  • Evil Within 2 (j’ai bien aimé le premier mais sans plus)
  • Elex (clairement à potentiel mais par les créateurs de Risen donc…)
  • Need for Speed Payback (j’attends d’en voir plus)
  • Call of Chtulhu (j’attends également d’en voir plus)
  • Forza Motorsport 7 (un peu saoulé des Forza mais à voir)

Ma conclusion :

Je n’en attendais rien de cet E3 2017. Tout juste le jour de sortie de Vampyr. J’en ressort à la fois content, frustré et déçu. Content pour le retour de Metroid, de Metro Exodus, du retour en excellente forme de AC Origins, pour l’officialisation de The Crew 2, du gameplay de Days Gone qui confirme le gros coup de coeur que j’ai pour lui et enfin le bout de gameplay de Far Cry 5. Frustré de la part de Microsoft et son obstination à ne pas corriger le tir niveau software et de Sony, qui en grand leader de mes ***, à décidé de ne rien foutre cette année. Frustré aussi de l’absence d’un certain Splinter Cell. Et déçu d’une combinaison de choses lié à cet E3, à l’industrie et aux joueurs/joueuses de tout bords. En soit, je n’ai  aucun problème avec l’avis intrasèque de tout un chacun. Mais devoir supporter les rabaissements et les insultes quand on s’exprime, pour peu qu’on donne juste un avis, c’est galère. Sur les RS, donner son avis, pour peu que ce dernier soit pragmatique et pas enjoué par rapport à la masse, c’est limite affronter une inondation avec une fourchette. Suivre l’E3 et le commenter, c’est devenu une galère. L’E3 en lui même ne nous ait même plus destiné car il est avant tout pour les actionnaires. Nous, les joueurs/joueuses, c’est juste le sommet de l’iceberg. Le papier du bonbon en sommes. Quand je lit donc qu’apparemment ce serait nous les grands gagnants, c’est limite de la bien-pensance en fait. Non, c’est bel et les bien les actionnaires qui ont gagnés, pas nous. Alors, qualifiez mon avis de blasé si ça vous fait plaisir mais en ce qui me concerne, c’est bel et bien une fois le jeu en mains que je prendrais du plaisir (ou non en fait). Pas à cette mascarade de pseudo évènement commercialo-commercial.

Mes prévisions vidéoludique de fin d’année

En août :

  • L’extension de Horizon Zero Dawn (aucune date de sortie pour l’instant mais je le met ici en premier, étant donné que c’est une priorité pour moi en ce qui concerne les extensions)
  • Hellblade Senua’s Sacrifice (rien de sûr)
  • Uncharted Lost Legacy
  • Life Is Strange Before The Storm

En septembre :

  • Le Metroid sur 3ds (mais rien de sûr)

En octobre :

  • Shadow Of War (ma seconde priorité de cette fin d’année)
  • Assassin’s Creed Origins (rien de sûr)

En novembre :

  • Need For Speed Payback (rien de sûr)
  • Pokémon Ultra Sun
  • Vampyr (ma plus grosse attente de cette fin d’année)

Inutile de dire que tout ça est prévu sur le blog. Que chacun de ces jeux (dans la mesure du possible bien entendu) que je cite au dessus passera par l’étape de la critique.

 

5 commentaires

  1. Bon travail tous les deux!
    Je vous rejoins totalement sur vos avis sur les conf’! Après l’intérêt pour les jeux c’est comme les goûts, ça ne se discute pas 🙂
    Ce qui est certain c’est que cet E3 2017 ne va pas rester dans les annales.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Gabs ! Beh ouais, les gouts et les couleurs toussa ^^ Je suis bien d’accord sur le fait que cet E3 la sera pas inoubliable… ^^

      J'aime

    2. Merci à toi 🙂 C’est justement pour cela que Yoann et moi avons fait cet article en commun, nos goûts sont très différents tout en se rejoignant sur certains titres, ca permet d’avoir une (je l’espère) vision plus globale

      Aimé par 2 personnes

  2. super article de votre part 🙂

    effectivement 2 points de vu different mais pas si different que ca tout de meme sur l’ensemble …

    apres comme dit gab les gouts des jeux feront tjr debat et heureusement d’ailleurs ^^

    par contre je vois que vous etes decu de microsoft pour son manque d’exclu a cet E3

    phil spencer explique dans 1 article le pourquoi ce manque d’annonces

    https://microsoftwaypoint.wordpress.com/2017/06/14/e3-ou-sont-les-first-party-spencer-repond/

    quand a sony oui cette annee il se reposes sur leurs lauriers pour cet E3 malgre de bonnes annonces ( mais sans hype pour ma part ) mais bon il ne peuvent etre au top chaque annees puis il reste encore le PlayStation Experience donc je pense que des annonces serons faites durant cet evenement 🙂

    en tout cas tres bel article bravo a vs 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! En ce qui concerne MS, et c’est mon opinion, mais pour moi, tant que MS continuera à faire ce qu’il fait et pas annoncer une fournée de nouvelles exclues intéressante, bah je continuerai à être méchant. Sans JV régulièrement, c’est le désert. Je sais de quoi je parle, je suis resté sur 360 jusqu’à la fin. Et c’est pas avec de l’indé que tu peut réussir à proposer un catalogue attrayant… Pour Sony, en bon leader, ils ont rien fait, c’est pas si étonnant après tout… Merci de nous avoir lu ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s