[Mobile] Yu-Gi-Oh ! Duel Links : duel ou pas duel ?

Konami nous propose un petit jeu mobile sur IOS et Android à la gloire de ce manga/vrai jeu de cartes à jouer et collectionner qu’est Yu-Gi-Oh ! Cet article n’est pas une critique mais plutôt une occasion pour moi de vous parler de ce petit jeu qui joue énormément sur mon affect en tant que duelliste de longue date 🙂

Duel Links.jpg

J’ai testé Yu-Gi-Oh ! Duel Links à partir d’une version Android sur un smartphone milieux/bas de gamme avec l’OS la plus récente. Le jeu est totalement gratuit pour information.

Avant toute chose, kécécé Yu-Gi-Oh ! ?

Duel Links 1.jpg

Depuis 1996, autant en papier qu’en animé et même en vrai jeu de cartes, Yu-Gi-Oh ! est ce genre de phénomène qui perdure, pas autant qu’un Pokémon certes, mais assez connu pour rester dans nos coeurs et nos têtes (à condition d’avoir un minimum de culture…) Au commencement, nous suivions les aventures d’un certain Yugi Mûto qui met la main sur un puzzle en forme de pyramide renfermant un puissant pouvoir. A l’aide d’un jeu de cartes appelé le duel de monstres, il se fera un rival dans un premier temps puis ira sauvé son grand père durant un championnat organisé par le créateur du dit jeu, Pégasus. En clair, à l’aide de vos monstres, de vos magies et de vos pièges, le tout organisé dans un « deck » (un paquet de cartes où vous organisez votre stratégie à l’aide de 40 cartes minimum), vous devez réduire à zéro les points de vie de votre adversaire (2000 dans le manga, 4000 par la suite et 8000 pour le vrai jeu de cartes). Par la suite, l’animé partira loin (dans les confins de la beuh la plus pure qui soit) pour nous offrir toujours plus de what the fuck (même si ma préférée restera la saison 2).

Place au jeu mobile maintenant

Duel Links 2.png

Yu-Gi-Oh ! Duel Links est totalement gratuit et se veut être un free to play, comprenez par là qu’à un moment ou un autre, vous ferez la connaissance des fameuses microtransactions. En aucun cas obligatoire, elles sont juste là pour vous permettre de mettre la main sur des cartes « puissante » le plus vite possible, rien de plus. Le but du jeu n’a toujours pas bougé, il vous faudra organisé un deck et réduire les points de vie de votre adversaire à zéro. Néanmoins, en ce qui me concerne, et je suis bien placé pour vous en parler puisque j’ai joué au vrai jeu de cartes durant pas mal d’années, que le jeu mobile n’est absolument et PAS DU TOUT fidèle aux vraies règles, notamment dû au fait que c’est un jeu mobile. Puisqu’un JV mobile se doit avant tout d’être sans prises de têtes et assez rapide pour vous faire patienter durant un trajet en transport en commun ou quand vous êtes pris par une violente diarrhée aux chiottes, des libertés sont prises quand aux règles et certaines libertés sont une hérésie pure et dure, d’où ce petit article.

Comment ça se joue en « vrai » VS comment ça se joue sur la version mobile

Duel Links 3.jpg

Comment se passe un tour durant un duel avec les vraies règles, à savoir que vous avez droit à un maximum de 5 monstres en même temps, de 5 emplacements pour vos magies-pièges, d’un cimetière où vous mettez les monstres détruits ainsi que les magies pièges ayant été utilisées et d’un extra deck où vous avez droit à 15 monstres fusion/synchro/Xyz (ouais c’est hardcore par la suite lol) :

  1. La phase de pioche, où vous piochez obligatoirement une carte (en même temps, c’est cool de piocher une carte 😀 ).
  2. La main phase 1, où vous élaborez votre stratégie avec les cartes que vous avez en main, où vous invoquez un monstre, en attaque face recto ou en défense face verso (une seule invocation normale par tour, plusieurs monstres en invocation spéciale), où vous pouvez soit faire une ou des poses de cartes magies ou les activées. La spécificité d’une carte magie par rapport aux cartes piège étant leur vitesse d’activation, qui elles (les cartes pièges) vous obligent à attendre un tour après leur pose pour commencer à envisager leur activation).
  3. La battle phase, si vous souhaitez que vos monstres attaquent si besoin est. En cas d’attaque, vous et votre adversaire devraient calculés les dommages de combat (par exemple, si l’attaque de votre monstre est plus élevée que celui de votre adversaire, la différence est soustraite de ses points de vie à lui, si vous ou votre adversaire n’a pas de monstre, le total de l’attaque du monstre est directement soustraite des points de vie du concerné).
  4. La main phase 2, si jamais vous avez besoin de revoir un peu votre stratégie après pourquoi pas une phase de combat qui ne s’est pas déroulée comme prévu. Vous pouvez invoquer un monstre si vous n’avez pas invoqué normalement durant votre main phase 1 ou si vous souhaitez faire une invocation spéciale (genre par exemple la carte magie Monster Reborn qui vous permet de récupérer un monstre dans n’importe quel cimetière et de le remettre sur votre terrain) et/ou poser des magies/pièges, en clair, c’est comme la main phase 1 mais en beaucoup plus utile, croyez moi.
  5. La fin de tour, où vous signifiez bien à votre adversaire que vous avez fini votre tour.

Rien de bien compliqué, suffit juste d’un peu de temps pour assimiler le tout et roule ma poule. Sauf que le jeu mobile, lui c’est en mode « je prend autant de liberté qu’il me plaira bande de *** ». Vous combattez avec 4000 points de vie, vous n’avez droit qu’à un max de trois monstres en même temps, de 3 emplacements pour les magies et pièges, votre deck ne tourne qu’à moins de 30 cartes (27 pour ma part), votre extra deck comporte un max de 5 monstres et le pire dans tout ça, c’est que la main phase 2 à été tout simplement SUPPRIMEE ! C’est tout simplement une grossière erreur de jugement pour LA phase la plus importante de votre tour après la phase de pioche. D’un point de vue stratégique, c’est clairement un attentat fait sur le jeu de cartes. Ca se comprend aisément puisque c’est un jeu mobile, ça doit aller vite tout en restant efficace mais en JCJ (joueur contre joueur), c’est juste du suicide tout simplement. Pour vous dire, le premier duel contre un vrai joueur, je l’ai perdu puisque j’avais tout simplement oublié que la fameuse main phase 2 n’était pas de la partie. Contre l’IA, qui est calculable à 10 bornes à la ronde, ça passe facilement mais contre un vrai joueur, c’est juste impossible. Si le jeu de cartes à une main phase 2, ce n’est pas pour la supprimé parce qu’on fait un jeu mobile, la main phase 2 sert vraiment. MAIS VRAIMENT HEIN. Ce n’est pas du tout une phase pour faire joli mais une aide précieuse quand à l’élaboration de nos stratégies, qu’elle soit dans l’urgence d’une situation imprévue ou bien pour justement être paré à la stratégie adverse qu’on devine aisément …

Il y a quand même du bon dans ce jeu mobile (beh ouais)

duel-links-4

D’un poids assez léger (66 mo de tête), Duel Links se joue avec le phone en position verticale, se permet d’avoir des graphismes vraiment joli, une bande son vraiment bien foutue (c’est pas non plus des musiques de fous, disons que ça fait le taf), ça peut se révéler vraiment addictif au fur et à mesure qu’on se penche dessus, entre l’élaboration de votre deck et les différents duels contre l’IA (le mystérieux vagabond quand vous arrivez dans la phase 8, il est chouette ce personnage) et même en JCJ, la petite composante RPG pousse le joueur ou la joueuse à s’y investir puisqu’il n’y a pas vraiment de prises de tête, tout est presque cool dans Yu-Gi-Oh ! Duel Links. On parle d’un jeu totalement gratuit qui ne vous oblige pas du tout à succomber aux sirènes des micro-transactions puisque vous pouvez vous acheter régulièrement un paquet de 3 cartes pour seulement 50 cristaux, qui eux tombent quand même assez vite.

Ce que j’aime :

  • Un petit jeu basé sur le jeu de cartes sans prises de têtes, c’est rapide, c’est fun, voir même addictif, surtout dans l’élaboration du deck pour ensuite le tester
  • Le personnage du mystérieux vagabond, j’admets qu’il est bien chouette le loulou
  • C’est fluide, sans bug, le jeu répond super bien, c’est vraiment bien fini (presque) tout partout
  • C’est quand même bourré à craquer de contenu pour être totalement gratuit, sans même devoir passer à la caisse (d’ailleurs, les micro-transactions sont plus un moyen de vous payer des cartes plus rapidement que celui qui n’achète rien)
  • L’école de duel qui se charge de vous expliquer presque toute les possibilités poussées que le jeu de cartes comporte en se servant de petits exercices assez amusant, c’est ludique et assez bien foutu pour celles et ceux qui n’ont jamais joué au jeu de cartes.

Ce que je n’aime pas :

  • Avoir supprimé la main phase 2, c’est juste pas possible de faire ça
  • Un déséquilibre entre les duellistes en JCJ (me prendre une tannée par un japonais en 2 tours, je me souvenais plus quel effet ça faisait tiens…)
  • J’ai plus l’impression de participer à un tournoi du pauvre avec mes pauvres cartes de dernier de la classe (non mais sérieux, si un jour j’aurais su que j’allais devoir mettre le Roi de Yamimakaï dans mon deck, j’aurais rigoler nerveusement à l’idée…)
  • J’ai du mal à me dire que le jeu durera des mois et des mois comme un Pokémon Go par exemple.

Si j’ai pris le temps et la peine d’écrire ce petit billet, c’est juste pour rétablir un minimum les choses, puisque depuis la sortie du jeu, le mardi 17), j’ai lu quand même de belles et grosses horreur de la part de personnes qui n’avaient mais alors pas du tout touché au vrai jeu de cartes et se permettaient de sortir, tout innocemment « wesh c’est super fidèle heu ». Non Yu-Gi-Oh ! Duel Links n’est absolument pas fidèle. Il reprend quand même un tas de choses du jeu de cartes et de l’univers, mais prend l’excuse bidon qu’il est avant tout un jeu mobile pour prendre des libertés sur les VRAIES putain de règles du jeu. A la rigueur, réduire le terrain de jeu, ça peut se comprendre mais carrément supprimé une phase de tour (la plus importante en plus), c’est juste pas possible. Alors oui, ça reste vraiment sympa mais pour une personne n’ayant jamais joué en « vrai » de sa vie et qui s’en bat littéralement les reins des règles (c’est devenu une mode générale ça, de chier sur les règles…), le jeu fera son petit bonheur, quand aux autres, qui comme moi est un peu plus calé sur le jeu de cartes (le VRAI), il n’a d’autres choix que d’aller voir ailleurs si un « vrai » duel est possible… Fort heureusement, il y a un JV Yu-Gi-Oh ! sur PS4 qui lui à les vrais règles, comme quoi, c’est pas si compliqué, n’est-ce pas Konami ?

5 commentaires

  1. Je n’avais jamais joué au jeu de cartes IRL mais je connais l’animé par coeur (la bonne vieille époque de M6 Kid). J’ai plutôt bien accroché au début mais vraiment le temps et l’énergie pour améliorer mon jeu. Par ailleurs, je trouve que la gestion du deck est un peu compliquée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s