Critique de Need For Speed

Après une pause de deux ans, voila que la saga Need For Speed se voit rebootée par le studio Ghost Games. Paré pour gagner ou accident de la route à l’arrivée ? Réponse juste après le virage.

need-for-speed 3.jpg

A fond et en force ?

Need for Speed™_20151123215636

Le dernier Need For Speed auquel j’ai joué, remonte à l’opus The Run. Autant dire un sacré bout de temps. Quand ce nouveau Need For Speed a été annoncé, j’étais pas si enthousiaste que ça, voir même que je m’en foutait carrément. Pourtant, je me suis payé le jeu et me voila entrain de vous en parler. Dans ce reboot de la série, vous vous incarnez vous même. au terme d’une course bien menée, vous êtes convié à une petite fête ou vous rencontrez vos futurs copains/copines, de vrais acteurs qui plus est, toutes et tous ayant un domaine précis de prédilection, dans les cinq styles que le jeu prône : Vitesse, style, drift, hors la loi et crew. Plus vous ferez de courses, plus vous attirerez l’attention de la légende de chaque style (Ken Block, le crew Risky Devil et ainsi de suite). L’histoire en elle même, qui se veut être une histoire à la Fast And Furious, reste supérieure aux anciens NFS, preuve d’une certaine évolution, mais qui reste quand même assez cliché. D’ailleurs, pratiquement à chaque « cinématique », vous allez déguster bon nombre de canettes d’une certaine boisson énergisante, dont je tairais le nom, signe qu’on est pas la pour vous montrer des pilotes de courses frais et émaculé conception mais bel et bien de personnes comme vous et moi, humains, qui peuvent succomber à notre bonne vieille société de consommation … (Fallait que je la place en fait)

Need for Speed™_20151119173550.jpg

Pousse le champignon du con !

Need for Speed™_20151122002725

Need For Speed reste donc d’une maniabilité très arcade et donc très accessible. Pas de boite manuelle, pas de jouabilité a la Forza Motorsport ou Driveclub, c’est le fun d’entrée de jeu qui prime. En résulte quand même une facilité déconcertante qui vous demandera pas de vous retrancher dans vos dernières forces pour gagner … Quoique bah si en fait. Il m’est arrivé, dans une certaine course, d’assister à un ballet déconcertant de la part d’une IA qui devait m’en vouloir, tellement rien que pour me narguer, elle s’est évertué à me chiper la victoire au dernier virage d’une certaine course de l’histoire … On pourrait même parler des forces de l’ordre, aussi laxiste qu’un François Hollande devant le terrorisme … (et de 2) Bref, vous l’aurez compris, ce Need For Speed ne brille pas vraiment pour son IA et même la première mise à jour sortie la semaine dernière n’a pas vraiment fixé le souci, autant sur le comportement des force de « l’ordre » que des copains/copines lors de vos courses en crew (crew géré par l’ordinateur). au final, seules deux ou trois courses auront été assez galère mais dans l’ensemble, vous devriez pas avoir trop avoir de souci, tant ce NFS reste assez simple mais bien fun par contre. Donc oui, malgré de nombreux petits soucis, j’ai pris quand même un pied fou, manette en main.

Need for Speed™_20151123224855

Tu as une belle carrosserie tu sais ?

Need for Speed™_20151120225730.jpg

Je vais le dire d’entrée de jeu, je trouve ce Need For Speed vraiment magnifique en fait. Même si la plupart du temps, vous roulez de nuit (dans une ou deux parties de la carte, il y a un peu de jour, si si) et sous la pluie, Need For Speed est réellement à tomber par terre tant il est un régal pour les yeux. Malheureusement, Ghost Games aurait du profiter de la puissance des consoles et des possibilités du PC (il sortira sur PC en 2016) pour corriger un des plus grands défauts des NFS Underground 1,2, MW, Carbon, c’est à dire la non-vie de son open world. C’est simple, vous vous promènerez dans une ville complètement morte où rien ne se passe. Alors oui ca se passe sous la nuit mais ca n’excuse pas que Need For Speed, même en 2015, se promène encore avec l’un de ses plus grands défauts : on se fait chier dans une ville complètement morte. D’ailleurs, rien ne justifie la connexion au net permanente et obligatoire, ce qui est un peu dommage … Néanmoins, vous aurez trois défis par jour à accomplir, seul explication que j’ai trouvé pour cette fameuse co’ permanente …

D’ailleurs, la ville reste quand même assez grande avec 4 quartiers différents. De plus, une partie de la ville fait penser aux fameux canyon de Need For Speed Carbon où vous pourrez aller drifter, histoire de vous rappeler le fameux Fast And Furious Tokyo Drift.

Need for Speed™_20151123231423.jpg

Customise moi tout ça, j’aime ça

Need for Speed™_20151125224501

La customisation était prise en otage durant de longues années, voila maintenant que la rançon a été payée, elle est de retour ! Vous pourrez donc personnaliser vos bagnoles, que vous devrez acheter au préalable (vous pourrez en garer 5 max dans le garage). Côté customisation donc, si vous avez déjà tâter les anciens opus, vous savez donc gérer votre ch’tite n’affaire donc pas besoin de vous expliquer de fond en comble le business de la personnalisation de votre engin motorisé. D’ailleurs, un mot sur la partie performance ou vous devrez progresser dans le solo ainsi que gagner des rangs (niveau si vous préférez) histoire de tout débloquer. Mais pas de panique, vous montez en rang assez facilement. Tout comme le cash, pas besoin d’effort surhumain pour pouvoir bien vous en sortir de ce côté la non plus. D’un point de vu personnel, le fait de pouvoir customisé sa caisse, achetée au départ, est ce qu’il fait le sel d’un Need For Speed. Sans ça, je ne prendrais même pas la peine d’y jouer. Et puis cette partie la est quand même assez permissive et vous permettra toutes les excentricités possible ou presque.

Wesh vas y, balance du gros son, batard va !

Need for Speed™_20151122002652

Ce Need For Speed, propose d’entrée de jeu une VF imposée, qui se révéle être quand même pas si mal que ça. De plus, la Tracklist, qui vous offre des sons assez electro, fait du bien à nos oreilles. Quand aux sons des différents moteurs des bagnoles, ils sont assez bien foutu. De ce côté la, tout est réussi en sommes toute. Néanmoins, un souci m’a plus ou moins gêné durant mes parties : le bouton pour changer la musique. Vous demandant d’appuyer sur le joystick gauche durant un certain laps de temps, ca devient assez casse-bonbon de vouloir changer une musique une fois lancé en pleine course, surtout durant celles de drift …

Need for Speed™_20151124212231

Verdict

Need for Speed™_20151120222034

Ce Need For Speed la ne m’a pas déçu tant j’en attendais absolument rien et qu’a l’arrivée, je me serais bien éclaté dessus. Graphiquement magnifique mais d’une facilité assez déconcertante, le manque de vie de son open world me fait dire que tout ou presque reste a faire sur la licence Need For Speed. Néanmoins, les cinématiques avec de vrais acteurs ainsi que le retour de la customisation de nos voitures, insuffle de quoi bien remettre la saga sur de nouvelles bases. Le contrat est donc rempli pour ma part et j’ai bon espoir pour de prochains opus de la saga.

Need for Speed™_20151119172603

Les + :

  • Graphiquement magnifique
  • Une VF de bonne facture et une bande son bien foutu
  • Le retour de la customisation et le fait d’avoir « sa propre » voiture
  • Les cinématiques avec de vrais acteurs eud’dans
  • Une très bonne durée de vie
  • La Mustang GT 2015 ❤

Les – :

  • Rien ne justifie la connexion permanente et obligatoire au net
  • Le bouton pour changer la musique, c’est une vraie torture
  • Les flics aussi laxiste qu’un François Hollande devant le terrorisme … Ainsi qu’une IA mal branlée
  • Un cycle jour/nuit aux abonnés absent. Ou est donc passé Jacquouille la Fripouille ?
  • Un téléphone qui sonne tout le temps pour des broutilles
  • Une certaine propagande pour une certaine boisson énergisante et le fait qu’aucune goutte d’alcool ne soit de la partie …

Son appréciation :

Moyen (mais remet la saga sur de bons rails)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s