Un petit mot sur Deus Ex Human Revolution

Ce n’est un secret pour personne, Deus Ex Human Revolution est mon jeu phare. Sorti le 26 aout 2011, il a non seulement remis la saga Deus Ex sur de bons rails mais aussi bouleversé ma vision du jeu vidéo, du monde mais aussi l’idée que je me faisais de moi à ce moment là. C’est en toute modestie que je voudrais me confier à vous, ici. Bonne lecture à vous !

1291460086Avant de vous laisser vous plonger dans l’article, je tenais à m’excuser du manque de contenu que j’ai produit sur le blog. Bien trop occupé avec la rédaction d’articles sur Gamer Network, j’ai délaissé un peu le blog et vous par la même occasion …

I Never Ask For This …

Sorti en 2011 donc, Deus Ex Human Revolution nous raconte l’histoire d’une société dystopique et cyberpunk. Rappelant un peu des oeuvres comme Robocop (dont le film de Verhoeven sera évoqué à un moment du jeu) mais aussi à plus petite échelle un certain Blade Runner (mais c’est vraiment léger), le jeu nous fait incarner un certain Adam Jensen. Ex agent du Swat, il démissionne de son poste au cours d’une fusillade entre le Swat et un enfant augmenté. Ah oui, les augmentations, qu’est ce que c’est que ce bordel ? Dans Human Revolution, un certain Hugh Darrow met au point des prothèses censé permettre aux hommes et femmes a qui il manque un membre de se voir greffé une augmentation histoire de ne pas resté handicapé par une perte toute leur vie. Mais cette augmentation à un prix : la Neuropozine. Ce médicament, ultra couteux, est la seule solution pour que le corps augmenté puisse tenir la cadence … Retour sur ce cher Adam Jensen. Fidèle, loyal, calme mais aussi déterminé, il est embauché en tant que chef de la sécurité chez Sarif Industries. Détenu par David Sarif, elle est la première multinationale américaine dans le secteur des augmentations. Elle a aussi acheté la ville de Détroit toute entière afin de la sauver de la faillite en 2015 (dans notre réalité à nous, nous sommes en 2015 et la ville de Detroit est en faillite depuis l’année dernière !). Adam n’est pas devenu chef de la sécurité « comme ça » cela dit. Il a été plus ou moins pistonné par sa petite amie, Megan Reed. Au début du jeu, Adam doit emmené Megan à un congrés exceptionnel à Washington ou cette dernière devait alors révéler au monde une technologie qui révolutionnera les augmentations … Le destin en décidera autrement puisque Sarif Industries est attaqué par un groupe terroriste, tuant de nombreuses personnes, fera croire à la mort de Megan et laissera pour mort Adam. Ce dernier sera sauvé par son patron qui prendra la décision de l’augmenter … 6 mois plus tard, c’est donc un Adam rempli de regrets, d’amertume et de colère qui est rappelé par David sur les lieux d’un second attentat terroriste … Ce qui sera le point de départ d’une vaste enquête à travers le monde qui révélera des secrets enfuis et définira Deus Ex Human Revolution comme étant le jeu culte qu’il est pour moi. Un scénario assez complexe et qui ne se laisse pas ingurgité comme ça, il y est question d’espionnage industriel, de conspiration à échelle mondiale mais aussi du conflit naissant entre les non augmentés (Bill Taggart et le mouvement de Front pour l’humanité) et les augmentés (représenté par la foi indéfectible de David Sarif et le futur augmenté qu’il prévoit). Il y a aussi le conflit intérieur d’Adam qui sera mis en exergue à travers les choix du joueur et aussi la fin …

deus-ex-human-revolutionUne oeuvre vidéoludique beaucoup plus complexe que prévue

Je vais être franc sur ce point, à l’époque, je n’ai pas attendu comme un fou ce Deus Ex Human Revolution. Certes le synopsis et le peu d’informations que j’avais a son sujet m’ont fait acheter le jeu mais c’était avec un oeil curieux que je m’étais lancé dans une aventure entre FPS/TPS et mécaniques propre aux RPG. Hors, c’est bel et bien les thématiques, le scénario, les secrets derrière les secrets (si, si) et le ton mature du jeu qui m’ont fait tomber littéralement amoureux de Human Revolution … Des questions comme « qu’est-ce qui fait de nous un humain au fond ? », « Que ferions nous si nous avions en notre possession le moyen de révolutionner la condition humaine ? » ou alors « Pourquoi notre différence vis à vis de l’autre fait-elle tellement peur ? », ou même « Comment peut on être plus humain que nous l’étions (ou pas …) si nous devenions une machine ? ». Ce genre de questions me sont sauté à la figure tout au long de l’épopée et ont créé un véritable point d’accroche entre moi et une oeuvre de fiction (avant ça, je peut vous dire que j’en avais mais rien à secouer, pour moi un JV était juste un simple divertissement). En lisant ces lignes, ces questions, vous vous dites mais ca veut rien dire. Figurez vous que Deus Ex HR peut se jouer de différentes manières. De façon tranquille, comme si nous jouions un simple JV ou alors, vous pouvez décider de plonger dans ses entrailles comme je l’ai fait … Puis, alors que le jeu suivait son cours, au travers de deux quêtes optionnelles (ce qui veut bien dire ce que ca veut dire), la vérité du pourquoi du comment d’Adam Jensen me sont révélées … Et là. Et bien, 4 ans après, je suis encore là à être bouche bée. D’ailleurs, même le sous-titre Human Revolution nous fait un énorme appel du pied … Je dit ça, je dit rien mais Human Revolution ne concerne pas le jeu en lui même … Mais je ne vous le dirais pas, c’est bien trop simple de balancer les secrets enfouis délibérément par les développeurs qui peuvent être fiers d’eux. Fier d’avoir réussi à créer une multi couche de background d’une oeuvre magistrale. Néanmoins, ce secret qui concerne Adam himself aura fini de me connecter directement à lui. Car c’est bien ça le mot. Un personnage virtuel, qui n’existe pas donc, à réussit a connecter le joueur que j’étais dès lors. Ca peut être complètement con d’ailleurs mais je m’identifie à ce Adam Jensen, reflet vidéoludique du simple mortel que je suis. Pourquoi ? Comment ? Ah ça, c’est aussi un secret bien enfouis …

Le monde de 2027, sombre présage du notre ?

Dans Human Revolution, en écriture depuis 2007, le monde de 2027 se dirige tout droit vers une émergence du courant cybernétique et transhumaniste. Néanmoins, pour en découvrir plus, des livres sont disséminés ici ou là pour nous apprendre un peu plus sur le contexte du jeu. C’est comme ça que le joueur découvre alors que Détroit est tombée en faillite en 2015 puis racheté par Sarif Industries. Preuve en est que les les multinationales prennent le pas sur les gouvernements (comme c’est bizarre, n’est-ce pas en train de nous arriver ?). On peut aussi cité le fait que l’OTAN n’existe plus, qu’une grave crise du Moyen Orient éclata et que le monde à failli se bouffer une troisième guerre mondiale. Comme c’est bizarre ! Nous sommes en 2011, tout ce que nous voyons et lisons tient de la science fiction et pourtant tout est crédible à l’heure ou j’écris ces lignes. Bien évidemment, ca ne veut rien dire mais Human Revolution repose sur des bases crédibles d’un contexte géopolitique de plus en plus trouble et difficile.

deus_ex__human_revolution_wallpaper_by_professorlidenbrock-d5xpznsUne bande son exceptionnelle et remarquable au service d’une oeuvre marquante

Bon ok, pour l’instant, je n’ai fait qu’éloges sur éloges du jeu (d’ailleurs ce billet n’est ni une critique ni un test) mais je tenais aussi a vous parler de la bande son du jeu. Composée par Michael McCann, on dit souvent qu’une bonne bande son peut achever un film ou un jeu et en faire un chef d’oeuvre. C’est le cas ici. Mais au lieu de la décrire, ce que je serais incapable de faire, je vous met le lien et juste écoutez là.

Un gameplay passé au mixeur (augmenté)

Dans HR, vous jouez Adam en vue FPS somme toute classique. Néanmoins, quand vous vous collez à une surface (ou grimper à une échelle), vous pouvez voir Adam en vue à la 3ème personne. De plus, dans un souci d’offrir une grande liberté d’action a son joueur, Deus Ex HR vous permet de choisir différents chemins pour accéder à l’objectif de votre mission. Vous pouvez aussi mettre l’infiltration de côté et rentrer dans le tas mais à vos risques et périls. Car le gameplay récompense plus l’infiltration que l’action (vous pouvez vous rendre compte de ça quand vous tuez ou assommer un garde, les points d’expérience sont plus important dans le second cas). Il y a aussi un côté gestion de son inventaire, rappelant celui d’un certain Resident Evil 4, en cases et qui, d’un point de vue perso, était tout simplement parfait.

La perfection est faite de défauts …

Deus Ex Human Revolution a ses défauts comme n’importe quels JV. Je lui reproche ses combats de boss ou le joueur n’a pas le choix autre que se battre contre ses adversaires. Néanmoins, cette « obligation » est expliqué par un scénario ou Adam est sur le chemin non pas d’une justice mais bel et bien d’une vengeance, même si il maitrise en intériorisant ses émotions. Autre reproche, son gameplay lors des fusillades. Le gameplay a été travaillé pour que le joueur s’infiltre en 1er lieu, ce qui casse un peu le sentiment de liberté que prône le jeu. Et enfin … J’aurai voulu que le jeu soit plus beau, plus grand, plus incroyable. Je pense à un moment bien précis du jeu ou Adam est de retour à Détroit. Juste avant son retour, de très graves émeutes ont éclatées, toujours sur le sujet augmentés/non augmentés et j’aurai aimé une cinématique ou même une mission durant ces moments. Néanmoins, mis bout à bout, tout ces défauts non gênants pour l’expérience de jeu ont quand même renforcé mon amour pour le jeu …

Une suite entre craintes et retrouvailles … Mankind Divided sera t’il à la hauteur de Human Revolution ?

Deus-Ex-Mankind-Divided-Screen-Index-720x340Alors que Human Révolution se suffisait à lui même (c’est le seul portage sur PS4/One que j’aurai pris plein pot), voila que Square Enix et Eidos Montréal ont annoncés cette année qu’Adam sera de retour dans une suite se passant 2 ans après Human Révolution.

Je vais pas vous sortir le synopsis qui spoile légérement (en fait pas trop mais j’ai pas envie, voila) mais ce trailer d’annonce de Mankind Divided, résolument action en apparence, est bourré de sous texte, il suffit de réfléchir à ce qu’on voit au delà de ce qui ce nous est montré (une habitude chez Deus Ex). Alors qu’est-ce qu’il y a à décrypté ? Au début de la vidéo, nous pouvons voir que les policiers brutalisent un homme ayant été augmenté sous les yeux d’Adam qui fait alors le parallèle avec ce qui lui est arrivé. Il ira alors sauvé le jeune homme en utilisant une partie de ses nouvelles augmentations. Par la suite, le jeune, convaincu par les propos d’un augmenté aux idées radicales sur le débat augmentés/humains non augmentés, ira se prosterner à ses genoux (pratique habituelle chez ce genre de personnage qui rappelle fortement les pratiques … des terroristes de notre société actuelle). En parlant de terrorisme, nous retrouvons le même jeune homme qui fait explosé un bus, faisant des morts et des blessés dont la jeune femme qui sera secourue par Adam qui lui proposera sa main augmenté pour se relevé (le parallèle entre « vrai » dieu compatissant et « faux » dieu asservissant est ici fait)

Deus Ex MD

deus ex MD vraifaux dieu

C’est alors qu’Adam ira lui toucher deux mots à ce fameux terroriste qui lui sort alors qu’ils sont lié à cause de leur augmentations respectives … Pas de pot cela dit, Adam n’est pas de ce bord la et le lui fera savoir à sa manière … La encore, on sent que Deus Ex souhaite faire réfléchir le joueur et c’est à vous d’interprété à votre manière ce trailer … (Vous croyez tout de même pas que j’allais le faire à votre place ?)

Adam Jensen TF29

Une suite doit elle être toujours moins efficace que le 1er volet ?

On l’a vu ces dernières années, des titres comme Assassin’s Creed 2 ou même Mass Effect 2 ont fait plus fort, plus spectaculaire et plus abouti que leur 1er volet. Néanmoins, des titres comme Bioshock 2 ou Dragon Age 2 ont été moins « percutants ». C’est ce que j’appelle la malédiction de la suite. Reposant sur de bonnes bases, la suite se repose sur ses lauriers pensé comme étant acquis et puis, c’est le drame. Mankind Divided est donc attendu au tournant. Ce qu’il devra faire est somme toute facile : Plus et en mieux, les défauts de HR doivent être gommés et des risques scénaristiques et au niveau du gameplay doivent être pris. Est-ce que Mankind Divided aura les balls de se réinventé pour proposer une expérience plus profonde que Human Révolution ? Nous le verrons bien (sinon ca va chier …)

mankind_divided_by_skyrace-d8riahg

La politique des DLC, doit-on en avoir peur ?

Nous sommes arrivé à un stade ou tout et n’importe quoi est proposé en dlc payant ou gratuit, ou chaque jeu AAA sort de sa tanière avec son fameux season pass. Human Revolution avait son extention, The Missing Link. Est-ce que Mankind Divided aura son season pass ? Pour ma part, je ne prend pas de risque, Mankind Divided aura bel et bien son SP, c’est une certitude. Il n’y a qu’a voir le programme de réservation pré augmenté (décrié par la presse et les joueurs) pour s’en convaincre, Square Enix fera tout son possible pour amortir le coût de dév du jeu en proposant aux joueurs tout un tas de contenus supplémentaires …

Réponse donc le 23 février 2016 pour savoir si Mankind Divided fera aussi bien ou surpassera Human Revolution dans ses propos, sa richesse (cachée ou non), son gameplay et son scénario …

Un commentaire

  1. Il est 4h20 du matin et je viens à peine de lire ton article que j’attendais tellement après 14 jours de publication. Je suis une honte! Bref, ton article est tout simplement sublime, je pense que tout est dit DE HR, rien à rajouter ni à supprimer. J’ai adoré le lire en tout cas. Depuis le temps que je voulais comprendre, c’est chose faite ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s