Critique de Resident Evil Révélations 2

Après un 1er épisode pensé pour la 3DS, voila que Capcom remet le couvert des révélations avec un second épisode cette fois ci à destination des consoles de salon. Découpé en format épisodique, Resident Evil Révélations 2 emprunte donc le code des séries pour nous proposer une nouvelle aventure proposant son lot de nouvelles armes bioterroristes. Préparez votre flingue, vos balles et votre lampe, on voit ce que vaut Resident Evil Révélations 2 (RER2) tout de suite !

rer2Parce que la peur de mourir de mourir de la peur …

Découpé en 4 épisodes plus ou moins long de 2 heures 30 – 3 heures selon la difficulté, Resident Evil Révélations 2 se situe entre Resident Evil 5 et 6. Vous incarnez non pas deux personnes mais bel et bien 4 pour un gameplay qui mise avant tout sur la coop. Le scénario débute lors de l’inauguration d’une ONG du nom de Terra Save. Claire Redfield, dont le visage est clairement raté, ainsi que Moira Burton, fille de l’illustre Barry, sont enlevées par une mystérieuse force militaire. Elle se réveilleront dans des cellules, muni d’un bracelet qui jauge leur niveau de peur. C’est alors qu’avec l’idée en tête de s’enfuir de cette prison, que les deux jeunes femmes mettront à la lumière du jour une arme arme bioterroriste dérivé du virus T jouant lui sur la peur. Plus vous avez peur, plus vous avez de chances de vous transformer. Alléchant n’est-ce pas ? Et bah oubliez ça. Oubliez l’idée que le jeu puisse s’offrir un argument de poids pareil car à aucun moment, Capcom n’a pensé à joué sur les peurs des personnages histoire de faire RER2 plus qu’un simple jeu de shoot horrifique. Ce qui est dommage d’ailleurs puisque le sujet de la peur dans un environnement pareil aurait pu donné au jeu un cachet inédit. Néanmoins, vous pourrez joué Claire, qui s’occupe d’être le bras armé du binôme, pour tuer les nouveaux monstres tous aussi difforme les uns que les autres pendant que Moira qui refuse catégoriquement de toucher le moindre flingue (c’est expliqué durant l’aventure) s’occupe de la lampe, d’ouvrir certaines portes et coffres au pied de biches lorsqu’elle ne jette pas la lumière sur des objets qu’elle seule peut trouver.

1426619452-6510-capture-d-ecran
Qu’ont-ils fait de toi ma chère Claire ?

A la fin d’un premier épisode qui sert à poser les bases et qui se révèle être un peu chiant sur les bords, un nouveau duo est introduit : Barry et une mystérieuse petite fille du nom de Natalia. Mis à part le fait que leur aventure à eux vous feront repasser par les mêmes endroit qu’ont emprunté Claire et Moira mais en sens inverse et que Barry s’occupe d’être le Rambo du duo et que Natalia,le soutien, cette dernière est sans conteste le personnage le plus intéressant de ce Resident Evil Révélations 2. La petite Natalia, certes très jeune, fait preuve d’un courage exceptionnel au vu de ce qu’elle traversera au côté d’un Barry jouant le rôle de père par substitution. La campagne de RER2, classique jusqu’au bout des ongles, y compris dans son scénario et ses dialogues qui ne volent pas très haut (les citations de Franz Kafka rehaussent le niveau c’est dire) vous occupera entre 7 et 8 heures. Un mot tout de même sur la fin qui m’a littéralement scotché sur place, ce qui est rare avec la saga Resident Evil. Au vu de ce final exceptionnel, j’espère vraiment que Capcom l’utilisera dans Resident Evil 7 (c’est peut être un spin off mais comme les évènements de Resident Evil 5 ont été pris en compte, j’espère quand même que cette fin puisse donner des conséquence sur la saga majeure …)

1425636760-1393-capture-d-ecranUn format épisodique qui ne s’assument toujours pas

Alors que le 1er Révélations se prêtait assez bien au format, du au fait qu’il avait été pensé pour la 3DS, cette suite se permet tout juste le duo « Précédemment dans et A suivre dans » tout en rajoutant un petit cliffhanger qui oblige carrément le joueur mordu a continuer (en tout cas cela a fonctionné sur moi) mais se révèle être radin sur le nombre d’épisodes. 4 épisodes pour deux aventures d’une durée de 2 à 3 heures, c’est je trouve, pas suffisant. Cette durée de vie rachitique fait de RER2 un épisode de seconde zone. Néanmoins, deux épisodes bonus ont été réalisés, ce qui s’avère être une petite compensation.

RESIDENT EVIL REVELATIONS 2_20150709004551

Un gameplay légérement amélioré, des menus bien pensés et une bande son qui met de l’ambiance

Vous connaissez la saga Resident Evil. Elle n’est pas réputée pour un gameplay travaillé et encore moins un scénario travaillé. C’est encore une fois le cas mais ici ou la, on sent que Capcom a essayé de tenter des choses. Tout d’abord l’IA alliée peut se servir de la lampe de Moira pour aveugler les ennemis et Natalia pour prévenir Barry de la présence d’ennemis. Ensuite, des phases d’infiltration (minime) ont été introduit ici ou là, histoire de laisser au joueur le choix de l’approche. En ce sens, on peut enfin se baisser (en appuyant sur la joystick gauche) histoire de ne pas faire de bruit.

resident-evil-revelations-2-pc-1415006038-018Vient ensuite les menus, efficaces sans plus, mais aussi l’inventaire. La encore, tout droit venu du premier épisode, il s’avère être ni trop fou-fou ni vraiment notre meilleur ami. Du au fait que non seulement il faut gérer les inventaires des deux binômes mais il faut aussi réfléchir à qui tient quoi. On peut toujours combiner certains objet entre eux histoire d’avoir du matériel adéquat comme des bombes, des cocktails molotov. Bref, ca fait le taf et c’est tout ce qu’on lui demande. On peut aussi évoqué que Capcom a introduit un arbre de compétences que vous pourrez échanger contre des points d’habileté et qui vous offrira de pouvoir avoir une augmentation des dégâts au couteau, une meilleure récupération de santé avec les herbes etc etc.

1426618462-294-capture-d-ecranEnfin, la bande son se charge de mettre dans l’ambiance. Tantôt calme, tantôt énergique dans les phases de bastons, la bande son ne fait pas non plus preuve d’originalité mais reste efficace.

Un mode commando repensé pour faire passer le tout

resident-evil-revelations-54997b5336c50

Si vous étiez adepte des anciens mode commando des précédents opus, le mode commando de ce RER2 pourrait vous décevoir … Celui ci à été repensé dans les moindres détails et a supprimé le compteur de temps pour laisser la liberté aux joueurs de mener les différents objectifs qui leur seront soumis comme tuer un certain nombre d’ennemis ou alors de protéger un sablier. De plus, il introduit une gestion des différents personnages, des armes et des habiletés selon le niveau des différents héros que vous pourrez incarner. Chaque personnage a son propre niveau et vous devrez alors faire et refaire les différents niveaux (surtout si vous voulez obtenir les 5 médailles de chaque niveau avec chaque personnages) si vous désirez les rendre forts jusqu’au niveau 100 et même au delà puisque vous pourrez même débloquer de nouvelles habiletés même au niveau max. De plus, durant les niveaux, vous devrez trouver 3 coffres en or vous offrant du build, histoire de débloquer des armes de plus en plus forte. Bref, moi qui n’était pas du tout fan de l’ancien mode commando, je dois dire que c’est une réelle surprise de ce côté la. Un jeu dans le jeu en sommes.

Verdict

Resident Evil Révélations 2 nous offre une campagne scénarisée qui se révèle être plaisante à faire sans non plus réinventé la recette. Explorant une fois de plus la voie de l’épisodique, RER2 déçoit un peu par sa courte campagne ainsi que ses dialogues simplistes mais se rattrape par sa réinvention du mode commando ainsi que par un final exceptionnel. Si vous êtes plus shooter que survival-horror et que la faiblesse d’un scénario ne vous dérange pas, Resident Evil Revelations pourrait vous occupés pendant 7-8 heures sans parler d’un mode commando simplifié et diablement addictif …

Les + :

– Les références a RE Révélations et Resident Evil 5

– Le personnage de Natalia

– Le mode commando

– Un final qui laisse présager un futur Resident Evil intéressant

– Le choix entre la VF et la VOSTFR, c’est vraiment cool de choisir cette fois !

Les – :

– Les graphismes indigne de cette version PS4

– Une campagne a la faible durée de vie

– Claire qui s’est fait massacré le visage

– Certains dialogues juste raté en fait.

– Une ambiance certes réussie mais qui ne fait que rarement peur

– Le thème de la peur, juste simple prétexte et pas élément de gameplay à part entière …

La note : 3/5 Bon

4 commentaires

  1. (J’ai vu ce test dans les recommandations de ton nouvel article alors je viens faire un petit tour haha !)

    Je te trouve plutôt gentil avec cet opus, pour ma part j’en garde un assez mauvais souvenir malheureusement. Autant j’avais adoré le premier Revelations qui fait partie de mes RE favoris, autant celui-là je l’ai vécu comme un gros pétard mouillé. Les bases sont là mais le scénario manque de finissions et a été bien trop vite expédié, d’autant plus que niveau facilité/cliché il fait assez fort. Puis je n’ai pas du tout été convaincu par la psychologie des personnages (comme toi j’attendais un jeu sur le peur, mais non…), ni par les nouveaux binômes. Moira et sa crise d’adolescence à deux balles m’ont bien vite gonflé et Natalia ne m’a pas enthousiasmé plus que ça. Puis bon, les « clins d’œil » à Code Veronica, RE1 et RE5 voilà. À partir du moment où Capcom nous cloque des clins d’œil à tous les épisodes c’est plus du repompage qu’autre chose…

    À vrai dire j’ai tellement été déçu qu’aussitôt fini j’ai lâché le jeu, alors que d’habitude je reste toujours dessus pour faire quelques trophées. Mais là je n’ai pas eu la motivation du tout. Dommage, parce que les idées étaient là et que ce n’est pas foncièrement un mauvais jeu non plus.

    Aimé par 2 personnes

    1. Capcom a voulu surfer sur l’épisodique en jetant un os RE aux fans, ce qui est con avec le recul, c’est la fin. J’aurais bien aimer avoir la suite mais non…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s