Critique de Wolf Among Us sur PS4

Après avoir été conquis par la saison 1 de The Walking Dead, voila que je me retrouve une nouvelle fois dans une production Telltale. Que vaut Wolf Among Us ? Sortez les crocs et lustrez votre pelage, on décortique tout ça.

The Wolf Among Us_20150127151318

Après l’excellente surprise qu’a été pour moi la saison 1 de The Walking Dead, Telltale nous propose l’adaptation des comics Fable. En gros, les personnages des contes comme Blanche Neige, les 3 petits cochons, Peau d’âne et cie, vivent cachés parmi nous dans New York. Néanmoins, tout est plus ou moins transformé pour que le ton soit le plus adulte et le plus mature possible …

Episode 1 : Faith

Dans Wolf Among Us, vous incarnez le fameux Bigby Wolf ou si vous préférez le grand méchant loup, vous savez le casse burnes des petits cochon ou celui qui a bouffé la mère grand du Petit Chaperon Rouge. Maintenant disons que le bougre est le shérif de Fableville. En gros Fableville est le refuge de tout ces personnages de contes qui ont du fuir leurs histoires respectif à cause d’un puissant adversaire inconnu ( c’est ce que j’ai cru comprendre ). Pour paraitre humain à nos yeux, les personnages de contes comme la grenouille ou les cochons doivent prendre un élixir temporaire et de plus en plus cher appelé glamour. Bref, l’univers est vraiment recherché et jouit d’un travail remarquable. Revenons à nos cochons moutons. Appelé à cause d’une bagarre, Bigby se découvre à nous sous des graphismes en cell-shading des plus beaux tons. Cela donne au jeu un cachet et une identité qui lui est propre. Instaurant une ambiance froide, sale et pas des plus joyeuses, ca sent bon le polar des familles … Bref, on débarque et on découvre que le fameux bucheron, grand ennemi du grand méchant loup maltraite une demoiselle fort jolie. Ni une ni deux une bagarre éclate et on découvre que Telltale, malgré le fait que le jeu reste dans ses carcans de point and click maitrise son sujet. Le jeu commence véritablement peu après après une découverte des plus macabre. On découvre alors qu’une conspiration se met petit à petit en place et que ce sera à nous de découvrir le fin mot de l’histoire.

Je finis avec mon ressenti personnel : Grâce à une fin vraiment morbide mais prévisible ( enfin pour moi ), The Wolf Among Us lance une histoire qui donne envie d’en voir plus … Bref, vivement la suite !

La note de cet épisode 1 : 3.5/5

Episode 2 : Smoke And Mirrors

L’épisode débute la ou le 1er s’était fini et redémarre tranquillement. Néanmoins, les choses prennent un tournant et après moult révélations, une voie se dessine et notre héros voit enfin un peu clair dans tout ce bordel. Nous avec, par la même occasion. Et la, on ne peut que saluer le talent de Telltale. On peut enfin y aller de nos théories et imaginer nombre de scénario étant donné que les contours d’une histoire macabre et morbide se profile devant nos yeux … Bien évidemment, ne pas vous en dire davantage sous peine de spoil relève d’un exploit. Faisant la part belle à l’histoire, en laissant donc de côté l’action ( il y en a mais l’histoire est mise en avant ), cet épisode 2 lance une histoire sous forme de bon vieux polar des familles. Meurtre et enquête ont le bon rôle dans Wolf Among Us. Intéressons nous un peu à la technique et à l’artistique même. Je vous ai parlé des graphismes en cell-shading. Parlons de la bande sonore. La bande son colle véritablement au jeu. De plus, chaque épisode est affublé du générique comme un épisode TV. En ce qui concerne les sous titres, ils sont juste parfaits. Adoptant un code couleur pour chaque personnage ( blanc quand Wolf parle, bleu quand c’est Blanche, etc etc ) Aucune fautes d’orthographe ne sont recensées a travers ces 5 épisodes. De plus, histoire de donner envie de poursuivre ( ou pour montrer la suite), un  » prochainement dans » montre le bout de son nez a la fin des épisodes ( sauf le dernier, cela va de soi ).

Note de l’épisode 2 : 4/5

Episode 3 : A Crooked Mile

Après une fin d’épisode 2 d’une intelligence rare, l’épisode 3 redémarre et ne fera que monter crescendo jusqu’a atteindre une apothéose dantesque en toute fin d’épisode. C’est simple, Wolf Among monte facilement de plusieurs cran à travers cet épisode et achèvera le joueur par un final époustouflant. Les scènes d’action se succèdent en laissant un tout petit peu les phases d’enquêtes de côté mais le tout est tellement maitrisé qu’on ne peut que saluer la maitrise du studio. Bref, cet épisode, c’est tout simplement du lourd ! De plus, les intrigues imaginées par les joueurs volent en éclat et ces derniers doivent alors faire travailler leurs cerveaux pour démêler le vrai du faux.

Note de l’épisode 3 : 4.5/5

Episode 4 : In Sheep’s Clothing

Après une fin d’épisode 3 d’une tension et d’une incroyable violence, cet épisode 4 continue dans la lancée du précédent en alternant scènes émouvante, scènes d’action et scènes d’enquête. Les révélations pleuvent et les scènes calmes et de bagarres se succèdent de façon parfaite. Encore une fois, tout est maitrisé et est rythmé avec talent et souci de scotché le joueur devant son écran, manette en main. Bref qu’il est dur de ne pas succomber à l’appel de l’épisode suivant, surtout qu’il vous nargue …

Note de l’épisode 4 : 4.5/5

Episode 5 : Cry Wolf

Bon bah ca y est. Wolf Among Us touche à sa fin. Vos choix décideront de la fin. Parlons des choix justement. Les productions de Telltale ont plusieurs choses en commun comme le gameplay point and click, les graphismes en cell shading, une maitrise narrative et épisodique exceptionnelle et enfin le système de choix. Vous devez choisir en permanence et rapidement ce que voulez dire. Vous voulez être un connard, un gentil ou ne rien dire ? Ok mais cela influencera votre aventure et les evenements. Ce qui confère au titre, une replay value qui oblige au joueur a relancer une nouvelle partie pour explorer d’autre voies. Tout simplement diabolique. Cet épisode 5 est un condensé d’une aventure mené tambour battant. On sait enfin le pourquoi du comment et on est soulagé de découvrir le schmilblick   car de toute façon le scénario imaginé par nos cerveaux n’auraient jamais produit un truc aussi barré que Wolf Among Us … Le combat final est d’une tension à couper au couteau et la suite, qui résume tout vos choix est d’une redoutable efficacité. Bref, Wolf Among Us m’a littéralement attaché sur ma chaise. De plus, l’histoire continue jusqu’a la toute fin et on ne peut que saluer le talent d’écriture, signe la encore d’une maitrise remarquable. Enfin, des questions restent sans réponses et il faudra une saison 2 pour éclaircir tout ça.

La note de l’épisode 5 : 4/5

Conclusion

Tout comme TWD saison 1, Wolf Among Us est un bijou d’écriture et de narration dans le genre du polar. On sent que Telltale à vraiment travailler son sujet et nous a pondu un JV épisodique avec amour du travail bien fait. On pourrais peut être parler d’un ou deux soici d’affichage ici ou la mais dans l’ensemble, tout est parfait ou presque. Bref, une adaptation remarquable pour un jeu narratif d’une force incroyable. Une réussite.

Les + :

– Bigby Wolf, d’un charisme fou. Un des meilleurs personnages qu’il m’a été donné de rencontrer dans un JV

– Les personnages secondaires, Blanche en tête, criant de vérité ( ca vient d’un comics en plus, c’est fou, ça )

– Le scénario qui rappelle les meilleurs polars.

– La scène de la ruelle, une des meilleures scène du jeu.

– Les graphismes et la bande son

Les –

– Quelques soucis d’affichage ici ou la mais rien de bien méchant

– Certains personnages absent que j’aurais bien voulu voir …

– Quelques souci au niveau des commandes lors des bagarres qui ne se déclenchaient pas ou qui se déclenchaient même si on se trompait de touche

– C’est tout … Sinon a quand la suite ???

La note : 4.5/5 Excellent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s