Critique de The Crew sur PS4

Après avoir été conquis lors de la phase bêta du MMO de course d’Ivory Tower, c’est quasi avec les yeux fermés que je me précipite sur la version “finale” de ce jeu de courses qui avait tout pour créer la surprise … Retour sur une déception de plus made in Ubisoft.

Il était une fois, au pays des pneu qui crissent et des secondes qui comptent.

Dans The Crew, développé par Ivory Tower et édité par Ubisoft, vous incarnez Alex Taylor, le frère du chef d’un gang appelé les Five-Ten ( 5-10). Ce dernier est tué par l’un de ses lieutenants, aidé par un agent du FBI ripoux, sous les yeux de notre héros. Alex sera accusé injustement du crime et croupira 5 ans en prison avant qu’on ne lui apporte sa vengeance sur un plateau d’argent par Zoé, une agent du FBI propre sous tout les rapports quoiqu’un peu conne par moment … Bref, on nous sort une histoire de vengeance classique, stéréotypée et vue et revue des centaines de fois ( au pire, matez le film Need For Speed avec Aaron Paul, vous économiserez le prix du jeu … ). Le point positive a retirer de cette histoire ( ou pas, c’est selon ), c’est la fine équipe qu’Alex se constitue tout au long de sa croisade et qui ont le mérite d’être attach(i)ant vers la fin. Bref, l’histoire fait le job sans vraiment créer une quelconque nouveauté …

Mets ta ceinture poupée, on va voir du pays …

La force du jeu, c’est bien et bien son terrain d’une taille tout simplement gigantesque ! Les USA ne sont pas retranscrites au cm près mais pour faire le voyage d’Est en Ouest, il vous faudra entre 40 minutes et 1 heure. Néanmoins, la taille de la map coute cher et ce sont les graphismes qui ont payé la note. En effet, The Crew n’est certes pas moche mais il est loin d’être beau. De plus, des ralentissements, du popping, un certain retard d’affichage et des textures pas très jolies jolies sont au programme de cette version PS4 … Cela ne m’a pas gêné mais ca pourrait rebuter certains joueurs …

Casser la crewte

The Crew est un MMO et dans ce sens, non seulement une connection internet est a prévoir mais en plus, vous aurez la possibilité de monter en niveau vous ( max niveau 50 pour l’instant ) via les missions du scénario, les défis, les courses JCJ et les courses de faction mais aussi votre voiture ( niveau 1299 étant le maximum ) en gagnant des pièces performance ( moteur, frein etc etc ) grâce à un système de médailles ( Or, Argent, Bronze et platine une fois le niveau max atteint ). De plus, les voitures se voient octroyées un système de classe appelé “Spec”. Au nombre de cinq ( Street, Dirt, Perf, Raid et Circuit ), elles vous permettent, non seulement de varié les plaisirs, mais elles sont conçues de sorte à ce que vous les utilisiez soient pour le off-road, soit pour le bitume. Bref, il y a de quoi faire si la sauce prend …

A peine parti, déja rentré …

Parlons un peu du gameplay. Résolument arcade, vous n’aurez aucun mal à maitrisé la conduite quel que soit l’endroit ou vous vous trouvez. De cette conduite arcade en résulte une facilité déconcertante qui gâche vraiment le potentiel du jeu. Je pourrais vous parler de la barre de nitro quasi infinie et du système de “vie” emprunté aux FPS qui voient la carrosserie de votre véhicule se refaire après un crash … Malgré 5 ou 6 missions ou je me suis littéralement arraché les cheveux, je peut affirmer que le jeu est très facile … Un peu trop d’ailleurs, car j’ai fini le scénario en 20-25 h, voir peut être moins et en prenant mon temps. Bref, première déception. Néanmoins, histoire d’allonger la durée de vie, les développeurs ont pensé aux collectionneurs car des pièces de vieilles voitures sont disséminés dans la nature et il incombe a vous de les récupérés ( 20 dans les 5 états que compte la carte ). On rajoute à ça le même système de découverte de la map qui fait parti de l’adn des production Ubisoft, plus les monuments qui vous rapportent 2000 bucks a chaque fois et vous obtenez de quoi faire si les courses faction et JCJ ne vous tentent pas trop …  

Never drive alone … Ou pas.

Avant de vous parler du système de faction, je vais vous parler du crew, identité du jeu qui est en fait le truc le plus bancal que j’ai jamais vu dans un jeu. The Crew vous permet de faire vos missions en solo ou en coop via le système dit de “Crew”. Vous pouvez donc faire équipe à tout moment avec 3 de vos amis pour former une équipe. Oui mais voila, quand bien même j’ai des amis y jouant, a aucun moment, je n’ai eu besoin de leur aide. Le jeu peut très bien se faire seul du début jusqu’a la fin en solo. Tu parle d’une révolution toi ! Bref, j’ai fait le jeu tout seul comme un grand et c’était cool. IL y a ensuite le système de faction, sorte de Crew mais définitive. Il vous permet, si vous jouer les missions dîte de faction, de vous faire le max de blé, le max d’expérience et enfin le max de réputation qui vous fait monter dans le classement de votre faction.

Parlons des choses qui fâchent et qui peuvent tâcher

Mis à part sa monnaie ingame ( bucks ou la monnaie qui sert le plus à rien tout jeu confondu ), il y a aussi les Crew Crédits ( 100 000 CC offerts au niveau 10 à votre entrée dans l’une des factions ). Pour ma part, les CC m’ont permis d’acheter l’une des deux voitures qui m’aura permis de finir le jeu, vous lisez bien. Néanmoins le seul moyen d’en avoir est de passer a la caisse avec votre carte bleue IRL. Charmant quand vous êtes passé a la caisse pour acheter le jeu 70 € ( heureusement que je n’ai payé ce prix la ! ) … Bref, c’est très très moche cette histoire …

Conclusion

Je pourrais continuer à vous parler pendant des lignes entières de The Crew tant il est blindé. Et pourtant, j’en ressort en étant déçu. J’ai découvert ce jeu via sa bêta fermée et je me suis à espérer quelque chose de bien différents et bien mal m’en a pris … Je me retrouve avec un jeu de courses banal, classique, d’une facilité déconcertante et surtout avec un goût de gâchis. The Crew a tout ce dont un amoureux de belles balades et de belles cylindrées pourrait rêvé mais il ne les exploite pas et pire, vous fait miroité des possibilités jusque la inexploité par la concurrence pour au final, récité maintes et maintes les mêmes paroles que bien d’autres avant lui vomissaient …

Les + :

– La taille de la carte, immense et vivante. Dépaysement garanti !

– Le choix des voitures, a la fois américain et Européen

– Le héros et deux ou trois second couteau du scénar’

– La vue intérieur …

Les - :

– … Mais pas de rétroviseurs

– Pas de cycle météo en temps réel

– Les graphismes, popping, aliasing, affichage tardif, ralentissements

– Trop facile

– Le système de Crew, INUTILE

– Que 37 voitures à choisir

– Les micro transactions

Verdict : 3/5 Moyen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s