Mon aperçu d’Assassin’s Creed Unity sur PS4

Ca y est, Assassin’s Creed cru 2014 est enfin la ! Outre le fait que le service marketing nous aura bien spoilé, nous étions fébrile quand au fait qu’ACUnity se voulait le renouveau de la série. Alors, révolution ou surplace ? Une partie des réponses maintenant !

image

Avec pour toile de fond la révolution Française et le Paris de 1789, ACUnity nous fait incarner Arno Victor Dorian, une sorte d’Ezio à la Française. Pour ma part, même dans sa jeunesse, le personnage est ultra sympathique et je me suis identifié immédiatement au fringuant héros de ciconstance. Alors qu’il était enfant, son père meurt assassiné et il sera recueilli par le père d’Elise de La Serre qui l’élevera comme sa pupille. Malheureusement, le sort s’acharne et le papa de la Serre connaitra le même sort, envoyant ad patres Arno en prison accusé du meurtre. Il y découvrira ses origines d’Assassin, s’enfuira et rejoindra l’ordre des Assassin afin de mettre la main sur le meurtrier … Je viens de vous spoilé mais fort heureusement, j’en garde sous le coude, histoire de vous laissez découvrir le scénario par vous même. Avant de revenir au coeur du jeu en lui même, faisons une escale au pays des choses qui fâchent et qui tâchent, je veut bien sur parler de la technique du jeu.

Garçon, une gorgée de bugs a la table 2 s’il vous plait !

Chaque année, avec la saga AC, on a la primeur d’assister à des bugs aussi loufoque que bizarre ( personnellement, en 7 épisodes, j’en ai pas eu des masses ) et Unity ne déroge pas à la règle. Néanmoins, je crois bien que cette année, on va avoir droit a du très lourd. Pour ma part, dans l’introduction j’ai eu droit a du grésillement de son, une chute de framerate dans une cinématique, le comportement de pnj assez bizarre et enfin LE bug, celui qui nous fait mourir de rire. Je vous raconte le contexte : durant un live twitch ( oui je fais ça aussi ), j’ai voulu sauter du toit d’une maison afin de regagner la rue et j’ai jamais atteint la rue en fait. Arno à continuer sa chute, perdu dans les méandres de l’animus jusqu’a se faire désynchroniser ( pas de game over à proprement parler ). Bref sur la partie technique et malgré le patch day one de 882 mo, le jeu est une véritable honte. De plus, je ne parlerais pas des problèmes de connectivité avec le système Uplay, le site AC Initiates et la compagnon App … Voir ça en 2014 est juste aberrant et être pris pour des bêta testeurs mériterait un bon gros coup de pied au fion … Dans mon cas, j’ai donner 100€ pour un jeu qui me prend pour un bêta testeur, j’ai juste envie de jeter le jeu par la fenêtre … Bref de ce côté la, ACUnity est au fond du trou et Ubisoft à intérêt de se manier car quand je finirais le jeu, la critique tombera et je risque bien de perdre ma super coolitude.

Hé Arno ! Assassine moi stp ( nan je plaisante, laisse moi finir le jeu )

Bref, retour au jeu en lui même. Je vais aller droit au but : le jeu est magnifique même si la claque promise n’est pas au rendez vous. Oui c’est beau, très beau même, mais sans plus. Par contre, ce qui m’étonne, c’est la foule qui compte quand même beaucoup de pnj et ça c’est vachement bien foutu !

image

Alors certes, je ne vais pas vous sortir toutes les nouveautés que le jeu propose ( je dresserais le tableau complet lors du test ) mais sachez que ACUnity revient dans le “droit” chemin de ses prédécesseurs en offrant au joueur un Paris magnifique et un assassin qui est un assassin. Au passage, le nouveau gameplay de la montée ascendant et descendant qui n’est pas si évident que ça, deviens un régal pour les yeux au bout d’une heure ou deux. Pour escalader les monuments, c’est un peu difficile mais tellement jouissif !

Les copains d’abord comme chantait l’autre là …

Que serait un AC sans sa partie multi ? Hé bien … Il aurait une partie coop. Cette année, pas de multi mais du coop. J’ai eu la “chance” de pouvoir tester le côté coop du titre et outre le fait quelles soient scénarisées ( et donc intéressantes ) je dois dire que c’est vraiment pas mal. Alors certes, j’ai fait un ou deux meurtres ultra spectaculaire mais mon manque d’expérience s’est traduit à rester au sol et lécher le pavé … Car les soldats te tirent ne serait qu’une seule balle et c’est direct la case dans le caniveau en espérant qu’un de tes copains du moment ait pitié de toi … Bref, j’ai de l’entrainement qui m’attend si je veut me farcir cette partie du ttre.

Bonus : Aperçu de la compagnon App

image

Disponible sur Android, IOS et Windows Phone, et gratuitement, la compagnon App d’ACUnity vous permet d’avoir votre propre team d’assassin pour y faire des missions, révéler des sigles cachés sur les monuments, déverrouiller des coffres et débloquer la tenue d’Altair. Par contre, je vous préviens, l’application est vorace en Mo car elle pèse 477 Mo ! Vous lisez bien ! D’autant plus qu’il vous faudra une carte sd sinon que dalle ( en tout cas, j’ai pas eu le choix ). L’appli en elle même est très belle et très ergonomique dans son “gameplay” mais le gros défaut ( selon moi ) et qu’elle vous demandera moins de 2€ si vous souhaitez le mode Premium … Je tiens juste à signaler qu’avant sa connectivité avec le jeu, les assassins mis à notre disposition ne sont la que pour nous montrer comment l’appli fonctionne. Vous débloquerez votre équipe qu’en jouant au jeu et en connectant de temps en temps votre compagnon app a ce dernier.

Mon 1er avis sur ACUnity : En fait, j’ai deux avis temporaire sur le jeu.

Le premier, sans concessions aucune, de par le fait que la technique est a la ramasse totale et que le jeu aurait dû être repoussé sans aucune autre forme de procès, mon avis est mitigé, moyen et décevant.

Mon autre avis, lui personnel, et que le jeu est magnifique, riche en possibilité, le héros est badass à mort et il est pour moi l’un des meilleurs jeu que je puisse jouer, au moins cette année.

Mon avis sur la Compagnon App, Uplay et AC Initiates :

Ce sont des features largement dispensables mais qui, une fois que le fonctionnement sera optimal, offrira au joueur une expérience d’immersion très agréable.

Verdict : Mitigé.

Retrouvez bientôt la critique du jeu. ( en fait, je ne sais pas quand je le finirais mais vous aurez cette fameuse critique )

En cadeau, quelques photos prises par mes soins grâce au Share de la PS4

image

image

image

image

image

image

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s